Actualités viticoles

Nouvelle appellation Le vignoble des Côtes d'Auvergne obtient l'AOC

Publié le mercredi 17 novembre 2010 - 19h17

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le vignoble des Côtes d'Auvergne a obtenu mardi l'appellation d'origine contrôlée, devenant le deuxième vin auvergnat à en bénéficier.

Le vignoble des Côtes d'Auvergne jusqu'alors dans l'ancienne catégorie des VDQS (vins de qualité supérieure) a obtenu mardi l'appellation d'origine contrôlée (AOC, ou AOP pour protégée selon la nouvelle réglementation européenne), devenant le deuxième vin auvergnat à en bénéficier, a annoncé mardi le syndicat des viticulteurs de la zone d'appellation des côtes d'Auvergne.

 

L'originalité de ce vignoble, qui s'étend sur environ 400 hectares, de Riom (nord de Clermont-Ferrand) à Issoire (sud de Clermont-Ferrand), tient aux caractéristiques d'un terroir situé à proximité de sols d'origine volcanique.

 

Le vin est produit à partir de gamay, pinot noir et chardonnay cultivés par environ 150 viticulteurs, répartis sur 53 communes. Environ 1,6 million de bouteilles sont produites chaque année.

 

Le saint-pourçain, vin produit autour de la petite commune homonyme située dans l'Allier, avait obtenu l'AOC en mai 2009, devenant le premier vin auvergnat à en bénéficier.

 

D'après un communiqué de l'Inao (Institut national de l'origine et de la qualité) qui attribue ces appellations, celles des vins du Haut-Poitou et de la Moselle ont connu le même sort.

 

D'autre part, le comité national de l'Inao a approuvé le nouveau règlement concernant le classement des « Premiers grands crus classés » et des « Grands crus classés » de l’AOC « Saint-Emilion Grand cru » qui sera mis en œuvre à compter de la récolte de 2012.

 

Un organisme de contrôle tiers et indépendant réalisera des contrôles sur pièce et sur place et organisera la dégustation, indique l'Inao. En parallèle de l’homologation par arrêté de ce nouveau classement, une procédure d’appel d’offre va être mise en place afin de sélectionner l’organisme de contrôle, prévient l'Inao.

 

B.V.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vins sans indication géographique
Un début de campagne atone (FranceAgriMer)

Publié le 19 novembre 2010

Arrachages de vignes/OCM
Taux de réfaction de 60 % pour 2010-2011 (Commission UE)

Publié le 17 novembre 2010

Récolte 2010
Le ministère l'estime à 45,7 Mhl au début de novembre

Publié le 09 novembre 2010

Vins sans IG
Agrément des opérateurs pour les mentions cépage ou millésime (JO)

Publié le 08 novembre 2010

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin