Actualités viticoles

Nouveau baromètre Les Vignerons indépendants sont confiants dans l’avenir

Publié le mardi 11 janvier 2011 - 14h16

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Bonne surprise : 65,5 % des Vignerons indépendants ont confiance dans l’avenir de leur exploitation. C’est le résultat du tout nouveau baromètre que viennent de créer les Vignerons indépendants de France (Vif) auprès de leurs adhérents. « Nous sommes ravis de voir qu’ils ont le moral », souligne Michel Issaly, président de la confédération syndicale. Ce niveau de confiance élevé s’explique sans doute par le fait que les Vignerons indépendants qui commercialisent directement une bonne partie de leur production perçoivent déjà l’amélioration des marchés.

Michel Issaly, président des Vignerons indépendants © J.-C. GUTNER

Michel Issaly, président des Vignerons indépendants © J.-C. GUTNER

Les Champenois et les Alsaciens sont les plus confiants. Plus des trois quarts d’entre eux sont sereins ou très sereins quant à l’avenir de leur exploitation. À l’inverse, les vignerons d’Aquitaine et du Sud-Ouest sont les plus pessimistes avec respectivement 52 et 57 % d’exploitants confiants. Il est vrai qu’à Bordeaux, contrairement aux autres régions, les signes de reprise de l’activité tardent à venir.

Les Vignerons indépendants du Val de Loire, du Midi méditerranéen, de la vallée du Rhône et de Provence se situent dans la moyenne nationale.

Outre l’implantation géographique, deux autres critères apparaissent comme déterminants : le volume produit et l’âge de l’exploitant. Les exploitations produisant 500 hl ou moins par an sont plus sereines que celles produisant 1 000 hl ou plus. Et les moins de 45 ans sont bien plus confiants que ceux ayant dépassé cet âge.

Ceux qui sont peu ou pas sereins redoutent avant tout une réduction de leurs marges commerciales ou des volumes vendus. Dans une moindre mesure, ils s’inquiètent d’un accroissement des charges administratives.

L’observatoire apporte également des précisions sur les Vignerons indépendants. La taille moyenne des exploitations est de 21 ha pour une production de 950 hl. « Les AOC sont le cœur de métier de nos adhérents, 89 % d’entre eux en produisent », souligne Julien Dourgnon, directeur des Vif.

Enfin 70 % d’entre eux exportent, mais cette activité représente le plus souvent, une faible proportion du chiffre d’affaires.

B. C.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Pac 2014
Dacian Ciolos propose « une vraie vision, sans tabou » (Vignerons indépendants)

Publié le 22 novembre 2010

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin