Actualités viticoles

Œnotourisme Les vignerons ardéchois lancent Néovinum

Publié le mardi 05 mars 2013 - 14h43

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

En juin 2013, le groupement coopératif des Vignerons ardéchois va inaugurer un espace muséal très moderne baptisé Néovinum. Le projet est ambitieux puisqu’il s’élève à 3,5 millions d’euros d’investissements.

Œnotourisme : les vignerons ardéchois lancent Néovinum. © ORDENER ARCHITECTURE

Œnotourisme : les vignerons ardéchois lancent Néovinum. © ORDENER ARCHITECTURE

L’ouverture est prévue pour juin 2013. Le projet œnotouristique du groupement des Vignerons Ardéchois (14 caves et 1 500 vignerons) est de taille : 1 500 m² dévolus à la découverte de la vigne et du vin, à Ruoms (Ardèche), où se trouve le siège de l’union coopérative.

À l’origine de Néovinum, un pari ambitieux : « Quand on parle de l’Ardèche, on pense plutôt à ses sites grandioses. Notre objectif est d’intéresser ces nombreux touristes – 2,4 millions par an séjournent dans la région – à l’œnotourisme. Pour capter leur attention, il nous fallait proposer une visite vivante susceptible d’intéresser un public familial », explique Françoise Schmitt, responsable de la communication.

Néovinum joue la carte de l’humain et de la modernité. Ainsi, c’est bien un guide en chair et en os qui accueillera les visiteurs, mais au cours de la visite, cet animateur rentrera en communication virtuellement avec des experts (du terroir, de la vinification…) dont l’intervention filmée sera projeté sur écran. « Nous avons fait ce choix scénographique pour laisser la parole aux spécialistes qui, selon les sujets abordés, peuvent être géologue, œnologue ou bien vigneron… Cette présentation est aussi plus vivante, c’est important pour les familles », poursuit Françoise Schmitt.

La salle d’accueil (100 m²) desservira à la fois l’entrée dans Néovinum et le caveau de vente, « dont la surface est triplée par rapport à l’ancienne boutique », précise la responsable.

Là encore, l’ambiance recherchée mêle l’humain et le high-tech : mur de photos illustrant 500 portraits de vignerons, tous adhérents du groupement, écrans télés géants projetant des minispots mettant en scène des instants de consommation, quatre tablettes iPad proposant des applications d’accord mets et vins…

La visite proprement dite débute ensuite fort logiquement, par la salle Terroirs. Ambiance pleine nature avec des chants d’oiseaux, des vols d’insectes… Interviewés virtuellement par le guide, les vignerons ardéchois expliquent leur travail, leur univers…

Puis les visiteurs empruntent une passerelle métallique qui les guide à la salle Chais. Objectif : plonger au cœur du travail de l’œnologue. Après avoir aperçu par les hublots des cuves, le vin fermenter, les visiteurs voient sur grand écran le conditionnement du vin.

Néovinum.Enfin, la visite se termine par la salle Papilles. Histoire de ne pas lasser le public, les concepteurs de Néovinum ont eu l’idée de rejouer « Alice au pays des merveilles ». Grâce à un jeu d’images projetées sur les murs, le visiteur a l’impression d’être devenu tout petit. Il se retrouve tout à tour marchant sur une table géante dans un restaurant, puis sur la nappe d’un pique-nique familial, puis sur le buffet d’un barbecue…

Il écoute les convives échanger sur les accords mets et vins. Du verre, sort alors un génie que le guide questionne sur le sujet… Bougon et bavard, le génie contredit les personnages des films… « L’idée est de montrer aux gens qu’il n’y a pas de parole unique en matière de dégustation », poursuit la Françoise Schmitt.

Une fois la visite terminée, les parents peuvent déguster les vins, tandis que leurs enfants passent dans une grande salle attenante, juste séparée d’une grande baie vitrée, où tout est prévu pour les occuper (puzzle et coloriage pour les plus petits, quiz multimédias sur la culture de la vigne pour les plus grands).

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Aude
Les viticulteurs opposés à une aire pour les gens du voyage

Publié le 13 mars 2013

Œnotourisme
La Bourgogne fière de ses cent fêtes

Publié le 05 février 2013

Œnotourisme
Les Étapes du cognac privées de subventions

Publié le 01 février 2013

Bordeaux
La Cité des civilisations du vin débute son chantier

Publié le 28 janvier 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin