Actualités viticoles

Muscadet  Forte revalorisation des cours en vue

Publié le mercredi 12 septembre 2012 - 15h09

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

À l’instar des autres vignobles du Val de Loire (Anjou, Saumur et Touraine), celui du muscadet devrait rentrer une petite récolte en volume. Le négoce et les producteurs évoquent une forte revalorisation des cours.

Les cours du muscadet devraient repartir à la hausse. © C. WATIER

Les cours du muscadet devraient repartir à la hausse. © C. WATIER

« Les rendements ne devraient pas dépasser 30 à 35 hl/ha en moyenne sur l’ensemble du vignoble du muscadet », selon Nadège Brochard, conseillère viticole à la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique.

La faute doit être imputée à une floraison très longue avec, au final, de la coulure et du millerandage. La récolte 2012 en muscadet devrait se situer entre 300 000 et 350 000 hl, soit un tiers de moins qu’en 2011.

Malgré cela, il n’y a pas d’inquiétude du côté des disponibilités pour cette nouvelle campagne. Les marchés seront approvisionnés sans problème car les stocks sont estimés à 400 000 hl à l’issue de l’exercice 2011-2012.

Dynamisme

La dernière campagne a été plutôt active : les sorties de chais ont totalisé 460 000 hl (dont 300 000 de vrac au négoce) contre 410 000 lors de la campagne 2010-2011, soit 12 % de hausse en un an.

Ce dynamisme porte à croire que les cours, plutôt faibles l’an passé, devraient repartir à la hausse. Alors que le muscadet AC (générique) affichait un prix de vrac à moins de 60 €/hl en moyenne sur la dernière campagne, négoce et viticulture évoquent un cours 100 €/hl pour la prochaine vendange. Même chose pour le muscadet sèvre-et-maine sur lie. Alors qu’il était à 106 €/hl en fin de campagne, il est annoncé à 140 €/hl cette année.

L’enjeu pour la filière nantaise sera de poursuivre la croissance en volume tout en progressant en prix pour les producteurs. Le tout, sans effrayer le consommateur. En 2008, après le gel, les acheteurs s’étaient détournés du muscadet après des hausses trop brutales en linéaires.

P. T.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vallée du Rhône 
Les retiraisons tardent

Publié le 06 septembre 2012

Récolte 2012
Les prévisions revues à la baisse

Publié le 06 septembre 2012

Champagne
Les raisons d’une petite récolte

Publié le 14 août 2012

Jérôme Despey
« Aucune inquiétude par rapport à un excès de production »

Publié le 02 août 2012

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin