Actualités viticoles

Municipales Maire et vigneron, une rareté en Beaujolais

Publié le vendredi 28 février 2014 - 15h35

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Alain Gaidon est, à 55 ans, un des derniers maires viticulteurs du Beaujolais. En mars, il sera candidat pour effectuer un troisième mandat à Saint-Julien (Rhône).

Alain Gaidon est l'actuel maire de Saint-Julien, dans le Rhône. Il est aussi viticulteur sur 9 ha de beaujolais. © D. B.

Alain Gaidon est l'actuel maire de Saint-Julien, dans le Rhône. Il est aussi viticulteur sur 9 ha de beaujolais. © D. B.

Saint-Julien est une commune typique du Beaujolais, avec ses 818 habitants et ses 266 ha de vignes, qui constituent l’activité économique principale. En quelques décennies, elle a subi bien des mutations, à l’image de toute la région. « Je suis entré au conseil municipal en 1989, comme simple conseiller, expose Alain Gaidon, qui exploite 9 ha de beaujolais en fermage. Sur quinze élus, nous étions alors huit vignerons. Aujourd’hui, nous ne sommes plus que deux ! »

Alain Gaidon est, à 55 ans, un des derniers maires viticulteurs du Beaujolais, une situation pourtant courante voilà vingt ans. En mars, il sera candidat pour effectuer un troisième mandat comme maire de Saint-Julien (Rhône).

Entre son entrée au conseil municipal et maintenant, la surface de vignes de la commune a fondu, passant de 325 à 266 ha. « Il n’y a plus que quinze viticulteurs à temps plein contre 45 auparavant. Cela dit, les nouveaux élus comprennent bien qu’il faut protéger la viticulture dans l’intérêt de la commune. »

Les problèmes n’ont pas manqué avec la déprise viticole. « Pendant mon premier mandat, certains vignerons ont souhaité que l’on transforme des terres agricoles en zones constructibles, en donnant un petit bout à chaque exploitant pour que tout le monde puisse en tirer un bon prix ! J’ai refusé. On ne rend pas service à la profession en supprimant l’outil de travail ! »

Mais la période a laissé quelques traces : un conseiller municipal a démissionné. Aujourd’hui, la viticulture sur la commune va mieux. Une dizaine d’hectares ont été replantés dans le cadre du plan collectif financé par FranceAgriMer et les quelques parcelles qui ont été rendues constructibles n’ont pas vu de maisons pousser.

Sauvé par la coopération

Alain Gaidon est donc candidat à un troisième mandat de maire, malgré un quotidien qui n’est pas facile. « La mairie me prend au bas mot 25 heures par semaine, il faut s’organiser. D’autant qu’il y a de plus en plus de paperasse, comme pour les vignerons ! Heureusement que ma femme Martine m’aide à la vigne. Sans elle, je ne pourrais pas faire les deux. Elle taille sans doute beaucoup plus que moi ! J’aurais sans doute hésité à me représenter si je n’étais pas devenu coopérateur en 2009. J’étais métayer et mon propriétaire a voulu récupérer l’habitation et le cuvage que j’occupais. Je suis donc passé au fermage et à la coopération car je ne voulais pas investir dans un cuvage à mon âge. Et ce fut un soulagement. Avant, pour les primeurs, j’étais stressé à l’idée de perdre une vente à cause de la mairie. Maintenant, je n’ai pas ce souci. »

Il va donc repartir en campagne, malgré la présence d’une autre liste et l’intégration de Saint-Julien dans une grande communauté d’agglomération autour de Villefranche-sur-Saône. « Si je suis réélu, je serai un des très rares vignerons parmi les vingt et un maires de la communauté, peut-être le seul, constate-t-il. Mais je continue, c’est une ouverture vers les autres. »

D. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Beaujolais 
Cap sur les apéritifs dînatoires

Publié le 24 mars 2014

Beaujolais
« J’espère produire du bourgogne blanc cette année »

Publié le 18 mars 2014

Bourgogne
Annulation de la délimitation de 2011 pour vice de forme

Publié le 11 mars 2014

Municipales 
Marc Bonnin, président de cave et candidat à Montreuil-Bellay

Publié le 28 février 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin