Actualités viticoles

Monde 275,7 millions d’hectolitres pour les vendanges 2015

Publié le mercredi 28 octobre 2015 - 16h29

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

L’Organisation internationale du vin (OIV) table, pour l’année 2015, sur 275,7 millions d’hectolitres, soit 2 % de plus qu’en 2014. L’Italie prend la première place sur le podium des pays producteurs de vin.

Selon les estimations de l’OIV, la production mondiale de vins, hors jus et moûts, s’établit à 275,7 millions d’hectolitres (Mhl) en 2015, en hausse de 2 % par rapport à l’année dernière. Ce volume est jugé dans « une bonne moyenne », selon les termes de Jean-Marie Aurand, directeur général de l’OIV.

Commentant les chiffres de production et de consommation mondiales, ce dernier a insisté sur l’internationalisation du marché du vin, une tendance qui s’accentue d’année en année. « 104 Mhl sont exportés chaque année pour une valeur de 26 milliards d’euros. Aujourd’hui, sur cinq bouteilles bues dans le monde, deux ne proviennent pas du pays dans lequel elles sont consommées », a-t-il rappelé.

Cette internationalisation ne bouscule cependant pas le podium des premiers producteurs. L’Italie arrive en première position avec 48,9 Mhl (+10 % par rapport à 2014), talonnée par la France à 47,3 Mhl (+1 %). L’Espagne, troisième producteur au monde, produirait 36,6 Mhl (-4 %).

DE NOUVEAUX MARCHÉS APPARAISSENT EN ASIE ET EN AFRIQUE

Le reste de la production mondiale est marqué par la croissance de la récolte américaine pour la deuxième année consécutive pour s’établir à 22,1 Mhl (1 %). Le Chili démontre également la force de sa production, en constante augmentation. En 2015, le pays aura récolté 12, 8 Mhl (+23 %). L’Argentine connaît un recul en 2015, à 13,358 Mhl. L’Australie (12 Mhl) connaît une parfaite stabilité tandis que la Nouvelle-Zélande fait face à une baisse drastique, à 2,35 Mhl, soit -27 %.

La consommation mondiale s’établit dans une fourchette de 235,7 à 248,8 Mhl, dans la moyenne. Jean-Marie Aurand note d’ailleurs que de « nouveaux lieux de consommation apparaissent sur le continent asiatique, dans les pays d’Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu’en Afrique de l’Est (Mozambique, Angola et Tanzanie) ». Ces marchés soutiennent la consommation face au déclin des pays traditionnellement consommateurs.

Marion Ivaldi
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bourgogne
Les vendanges commencent avec trois semaines d’avance

Publié le 28 août 2015

Beaujolais
Top départ des vendanges le 24 août

Publié le 19 août 2015

Gard 
Début des vendanges à Vergèze

Publié le 12 août 2015

Récolte mondiale
Un volume en légère baisse

Publié le 23 octobre 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin