Actualités viticoles

Millésime Bio Trois jours pour mesurer la dynamique des vins bio

Publié le lundi 26 janvier 2015 - 14h14

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Premier salon de l’année, la 22e édition de Millésime Bio ouvre ses portes lundi 26 janvier, au parc des expositions de Montpellier (Hérault). Forum de rencontres et d’affaires incontournable pour les vins bio, ce salon reflète l’état d’esprit de la filière.

Millésime Bio est le salon incontournable des vins bio. ©G.LEFRANCQ

Millésime Bio est le salon incontournable des vins bio. ©G.LEFRANCQ

En 2015, le moral des opérateurs en bio est à l'optimisme : « Vin bio, une filière qui ne connaît pas la crise », clame ainsi la conférence inaugurant le salon. En 2013, en effet, un million d’hectolitres de vin bio ont été commercialisés pour 64 600 hectares de vignes, soit 8,2 % de la superficie nationale.

Les surfaces en conversion semblent avoir atteint un palier aujourd’hui et Patrick Guiraud, président de l’association interprofessionnelle SudVinBio (organisatrice du salon), rappelle que rien n’a été simple. « Pendant dix ans, les surfaces en conversion étaient importantes, on a craint un déséquilibre avec les marchés. Mais on s’aperçoit que l’on est en pénurie et que des consommateurs sollicitent les vins bio », affirme-t-il, persuadé que la prochaine phase de conversion massive sera déclenchée par la demande.

« UN ACTE MILITANT »

Pour l’amplifier, la filière demande, via l’Agence Bio, une communication des pouvoirs publics sur les modalités de production des vins bio auprès du grand public. « Consommer un produit labellisé bio est un acte militant pour toute la chaîne de production et de transformation, avance Patrick Guiraud, que ce soit en termes de protection de l’environnement ou d’emploi ».

En 2014, le salon avait accueilli 4 250 visiteurs professionnels (+2 % par rapport à 2013). Cette année, son objectif est d’en accueillir plus de 4 500. Millésime Bio reçoit 800 stands de producteurs, dont 610 Français (représentant 42 % des volumes bio nationaux). À noter que, dès l’an prochain, SudVinBio souhaite accueillir une centaine de domaines supplémentaires, soit le nombre actuellement inscrit sur la liste d’attente.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Salon 
Vinisud 2016 s’ouvre aux vignobles bordelais et californien

Publié le 06 février 2015

Vinitech 2014 
Le salon commence fort

Publié le 02 décembre 2014

Salon
J-1 pour Vinitech

Publié le 01 décembre 2014

ProWein 2015 
Objectif Asie

Publié le 15 octobre 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin