Actualités viticoles

Mildiou-oïdium Une protection de 21 jours est envisageable sous condition

Publié le jeudi 12 février 2015 - 18h37

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Depuis 5 ans, l'IFV teste des antioïdiums et des antimildious à 21 jours. Cette cadence est envisageable avec Luna (antioïdium) associé à Mildicut ou Enervin (antimildious), mais sous certaines conditions. Elle est plus risquée avec l'antioïdium Talendo.

Depuis 5 ans, l'IFV teste des antioïdiums et des antimildious à 21 jours. ©C.WATIER

Depuis 5 ans, l'IFV teste des antioïdiums et des antimildious à 21 jours. ©C.WATIER

La perspective est alléchante : allonger de 14 à 21 jours la durée entre deux traitements contre le mildiou et l’oïdium. Alléchante et réaliste.

Les firmes ont lancé plusieurs produits pouvant supporter de telles cadences :

- Talendo (proquinazid, Dupont) et Luna (fluopyram + trifloxystrobine, Bayer) contre l’oïdium,

- Mildicut (cyazofamid + diphosphonate, Belchim), Enervin (amétoctradine + métirame, BASF Agro) et Profiler (fluopicolide + fosétyl-Al, Bayer) contre le mildiou.

L’IFV les a testés pendant 5 ans à la cadence de 21 jours. Bernard Molot a présenté les résultats de ces essais lors des 6es entretiens Vigne et vin de l’IFV, le 3 février dernier, à Narbonne (Aude).

Contre l’oïdium, Luna assure la meilleure protection sur une durée de trois semaines. Talendo est efficace à un moindre niveau et à condition d’être appliqué sur une situation saine.

Parmi les antimildious, deux produits ont maintenu une protection efficace sur les feuilles et les grappes pendant 21 jours : Mildicut et Enervin. Profiler a donné des résultats satisfaisants sur les feuilles, mais il est moins efficace sur les grappes : 25 % de baies détruites, face à un témoin entièrement détruit il est vrai.

« Ces résultats ont été obtenus en conditions idéales, c’est-à-dire avec un premier traitement oïdium au plus tard au stade 5-6 feuilles, et avec une pulvérisation pneumatique à dos face par face », a précisé l’expert de l’IFV.

En utilisant un antioïdium et un antimildiou à 21 jours, on gagne deux points d’IFT (indice de fréquence de traitement) en plus d’économiser un passage.

Dans la pratique, Bernard Molot recommande aux viticulteurs tentés par une stratégie mixte mildiou+oïdium à 21 jours de renouveler le traitement en fonction du mildiou. « À partir du 18e jour, il faut anticiper le renouvellement si la pression du mildiou est forte et si des pluies sont annoncées. »

Par ailleurs, cette stratégie est formellement contre-indiquée dans les secteurs à risque élevé de black-rot car, à 21 jours, les produits sont insuffisants ou inefficaces contre ce champignon.

Enfin, il faut tenir compte des résistances. La généralisation des populations résistantes à la trifloxystrobine (Qol) étant confirmée, l’efficacité du Luna est donc probablement due au seul fluopyram, souligne Bernard Molot. L’employer à 21 jours pourrait favoriser l’apparition de souches résistantes alors que cette matière active est épargnée jusque-là.

Concernant le Talendo, le risque de résistance est avéré car les souches d’oïdium insensibles aux AZN sont en nette progression. Son utilisation, seul, durant 21 jours laisse d’autant plus le temps à ces souches résistantes de se développer. Mieux vaut l’employer à moins de 21 jours.

Concernant le mildiou, aucune résistance n’a été observée à ce jour pour le cyazofamid ni pour l’amétoctradine. On note seulement la présence de populations moins sensibles à ces produits, mais qui sont peu agressives.

Michèle Trévoux La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Lutte antimildiou
Vivadour fait les comptes

Publié le 03 mars 2015

Mildiou 
Les notes de fruits cuits et de lierre expliquées

Publié le 05 février 2015

Mildiou
Sévères attaques sur les plantiers de l’année

Publié le 19 septembre 2014

Languedoc-Provence
Une maturation sous pression

Publié le 28 août 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin