Actualités viticoles

Marché à la production  Les disponibilités en vins sont au plus bas

Publié le jeudi 17 octobre 2013 - 15h01

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les disponibilités en ce début de campagne sont les plus basses depuis au moins 1995, avec 74 millions d’hl tous vins confondus. Les stocks à la propriété ont fondu et la récolte est faible.

Le plancher atteint l’an dernier s’affaisse à nouveau. Cette campagne démarre avec des disponibilités de 74 millions d’hl, contre 76 millions pour 2012-2013, un volume qui était déjà un record à la baisse.

« 74 millions d’hl, c’est le plus bas niveau depuis 1995 au moins », souligne Philippe Janvier, du service économie et marchés de FranceAgriMer, qui a présenté ces chiffres au conseil spécialisé des vins de l’établissement le 16 octobre.

PEU DE STOCK

Ces faibles disponibilités résultent de stocks qui le sont tout autant. Au 31 juillet, il ne restait que 29,9 millions d’hl dans les chais des producteurs, toutes catégories de vins confondues, soit 12 % de moins que la moyenne des cinq années précédentes.

AOC, IGP et vins sans IG sont tous à la baisse. Par rapport au 31 juillet 2012, la baisse des stocks est particulièrement marquée dans les bassins Bourgogne, Beaujolais, Jura, Savoie (- 30 %), Val de Loire, Centre (- 29 %) et vallée du Rhône et Provence (- 20 %).

PETITE RÉCOLTE 2013

S’ajoutant à ces petites réserves, la récolte 2013 est elle-même basse. Lors du conseil des vins du 16 octobre, les représentants professionnels ont estimé qu’elle n’atteindrait pas les 44,1 millions d’hl annoncés par le ministère de l’Agriculture le 1er octobre. Elle pourrait n’apporter que 43,5 millions d’hl.

FranceAgriMer n’a donné aucune perspective quant à l’évolution des marchés à la production dans de telles circonstances.

L’établissement a simplement souligné que, contrairement à la France, l’Espagne annonçait une récolte 2013 bien supérieure à celle de 2012 avec 43 millions d’hl, contre 34,2 l’an dernier. Les acheteurs de vins de premiers prix ne manqueront donc pas de se fournir de l’autre côté des Pyrénées.

BONNE TENUE DES COURS

Avant de présenter les bases de la nouvelle campagne, FranceAgriMer a dressé le bilan de l’ancienne.

En 2012-2013, sur les marchés du vrac, les cours des vins sans IG et des IGP ont atteint leur meilleur niveau depuis les dix dernières campagnes. Leur hausse a si bien compensé la faible récolte que la recette engrangée par les producteurs a progressé.

La vente en vrac des vins sans IG a rapporté 236,7 millions d’euros, soit 11 % de plus qu’en 2011-2012. La vente des IGP a généré un chiffre d’affaires de 606 millions d’euros, soit + 7 %. Dans ces deux catégories, seuls les vins rouges sans mention de cépage n’ont pas vu leur prix progresser suffisamment pour compenser la baisse des échanges.

Les responsables professionnels redoutent qu’il n’en sera pas de même cette année.

À Bordeaux et dans les côtes du Rhône, des viticulteurs ont des récoltes tellement faibles qu’ils pourraient ne pas s’en remettre. Leurs représentants ont demandé à FranceAgriMer et aux pouvoirs publics d’être très attentifs à ces situations difficiles.

Bertrand Collard

Ces articles peuvent également vous intéresser

Aides OCM
La France a consommé toute l’enveloppe

Publié le 17 octobre 2013

Jérôme Despey
« Il aurait fallu rendre l’assurance récolte obligatoire »

Publié le 28 août 2013

Aides OCM 
50 % d’avance pour les projets d’investissement

Publié le 08 juillet 2013

Aides OCM
La viticulture en appelle au ministre

Publié le 24 mai 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin