Actualités viticoles

Manifestations Le 5 novembre, journée de mobilisation

Publié le mardi 28 octobre 2014 - 14h18

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Deux manifestations auront lieu le mercredi 5 novembre, en France, à l’appel de différentes organisations. Les Audois grêlés referont parler d’eux à Carcassonne alors que les soutiens à Emmanuel Giboulot se réuniront en Côte-d’Or.

La journée du 5 novembre sera mouvementée dans l’Aude. Le Syndicat des vignerons de l’Aude, la FDSEA et les JA appellent à manifester dans les rues de Carcassonne sous le mot d’ordre « Laissez-nous travailler et produire français ». Dans un communiqué commun, les trois organisations développent huit revendications concernant tous les secteurs.

Le Syndicat départemental des vignerons de l’Aude, sur son site internet, donne rendez-vous à ses adhérents à 13 heures, square André Chenier. L’objectif est d’obtenir des aides concrètes pour les exploitants grêlés et un soutien à l’emploi agricole, notamment le maintien du contrat-vendange.

Le syndicat veut aussi mettre l’accent sur de nombreux autres sujets : enrichissement, réforme du forfait agricole, promotion du vin, soutien à l’installation des jeunes exploitants ou encore revalorisation des retraites agricoles. Cet appel à manifester intervient dans un contexte tendu. Les récentes actions du CAV, à Narbonne, en témoignent.

En Côte-d’Or, c’est Dijon qui connaîtra une manifestation, le 5 novembre. Ce jour-là, Emmanuel Giboulot, le viticulteur bio condamné en première instance pour avoir refusé de traiter ses vignes contre la flavescence dorée, en 2013, sera jugé en appel. 

La Capen 71, Confédération des associations de protection de l’environnement et de la nature de Saône-et-Loire, propose à ses membres de se rassembler devant la cour d’appel de Dijon à 14 heures pour exiger la relaxe du vigneron dans cette affaire.

Le 7 avril, Emmanuel Giboulot a été condamné  par le tribunal de Dijon à 1 000 euros d’amende, dont 500 avec sursis. Il a décidé de faire appel de cette décision. Déjà de son premier jugement, il avait su attirer une foule de défenseurs devant le palais de justice de Dijon.

Émilie-Anne Jodier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Aude 
Des centaines de vignerons dans la rue

Publié le 06 novembre 2014

Champagne 
Une manifestation « sans précédent »

Publié le 05 novembre 2014

Saône-et-Loire 
Avertissements des viticulteurs aux députés

Publié le 03 novembre 2014

Aude 
Une pépinière paie un très lourd tribut à la grêle

Publié le 30 octobre 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin