Actualités viticoles

Luna Privilege Bayer va indemniser les viticulteurs

Publié le mardi 20 octobre 2015 - 17h20

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Bayer va proposer une compensation financière aux viticulteurs ayant constaté des dégâts sur leurs vignes à la suite de l’application de son antibotrytis Luna Privilege/Luna Prime. La firme annonce retirer temporairement ces produits du marché.

Luna Privilege a causé des dégâts dans 2 % des 14 000 ha traités.

Luna Privilege a causé des dégâts dans 2 % des 14 000 ha traités.

Cette année, plusieurs viticulteurs français ont vu leurs vignes affectées par des symptômes atypiques de distorsion de croissance (déformation des feuilles, coulure, millerandage). Selon toute vraisemblance, ces dégâts sont liés à l’application en 2014 de l’antibotrytis Luna Privilege/Luna Prime, à base de fluopyram.

Les viticulteurs concernés seront tous indemnisés. Le 19 octobre, Bayer, qui fabrique le produit, leur a en effet adressé un courrier dans lequel elle leur propose une compensation financière. En France, 14 000 ha ont reçu du Luna Privilege/Luna Prime en 2014. Mais seulement 2 % de cette surface est concernée par des dégâts. Les cas sont cantonnés dans le Val de Loire et la Champagne.

En parallèle, Bayer mène des investigations. Selon ses premiers constats, « une chaîne d’événements qui reste encore à préciser » aurait conduit à cette situation. 

Deux facteurs semblent avoir joué un rôle. Les dégâts se rencontrent lorsque le viticulteur a appliqué le produit tardivement (après la fermeture de la grappe) et que la météo était pluvieuse.

Mais l’entreprise continue de travailler à la détermination des causes. Elle a mis en place un programme d’étude en laboratoire, sous serre et en plein champ. Tous les viticulteurs touchés font l’objet d’un suivi très poussé. Un échantillon de parcelles protégé par Luna Privilege/Luna Prime en 2015 sera également attentivement observé en 2016.

En attendant, Bayer a décidé, par précaution et pour la sécurité de ses clients, de retirer temporairement Luna Privilege/Luna Prime du marché pour la campagne 2015-2016. Elle s’engage ensuite à évaluer les conditions de sa remise en marché en concertation avec les instituts techniques, les viticulteurs, les distributeurs et les prescripteurs.

Aucun problème avec l’antioïdium Luna Sensation/Luna Xtend
Le fluopyram est également présent dans les produits Luna Sensation/Luna Xtend homologués contre l’oïdium et le black-rot. « Plus de 60 000 ha ont été protégés avec ces produits. Il n’y a eu aucun souci. Nous garantissons la fiabilité de ces deux solutions. Nous ne changeons pas nos préconisations », indique Bayer. Rappelons que ces deux produits sont à utiliser préventivement, à raison de deux applications par an de manière non consécutives. Ils s’appliquent à la dose de 0,2 l/ha jusqu’à la fermeture de la grappe.

Christelle Stef
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Suisse
Les dégâts de l’antibotrytis se chiffrent à 80 millions de francs suisses

Publié le 02 octobre 2015

Maladies du bois 
Un coût annuel moyen de 2 300 €/ha pour les viticulteurs

Publié le 06 février 2015

Phytos
Les viticulteurs apprécient les nouveaux emballages de Bayer

Publié le 26 novembre 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin