Actualités viticoles

Lorraine  La Moselle réussit sa première fête des vins

Publié le mardi 15 avril 2014 - 14h43

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le petit vignoble de Moselle – 18 vignerons et 54 ha de vignes en appellation – surfe avec succès sur la vague de l’œnotourisme. Le 13 avril, sa première fête organisée et financée par le conseil général a attiré 4 000 visiteurs.

La première fête des vins de Moselle « Côté France » a attiré 4 000 visiteurs. © C. REIBEL

La première fête des vins de Moselle « Côté France » a attiré 4 000 visiteurs. © C. REIBEL

Foule compacte et viticulteurs pris d’assaut : la première fête des vins de Moselle « Côté France », organisée le 13 avril, à Vaux, près de Metz, a été un succès. 2 300 verres de dégustation y ont notamment été vendus. « Nous sommes des viticulteurs heureux », a lancé Jean-Marie Leisen, président de l’ODG AOC Moselle.

L’événement a attiré quelque 4 000 visiteurs. Il se veut un jalon pour contribuer à la notoriété de ce petit vignoble de 18 vignerons et de 54 ha reconnus AOC en 2010. La fête a été financée à hauteur de 17 600 euros par le conseil général de la Moselle.

SOUTIEN À LA VITICULTURE

La collectivité, qui veut clairement développer l’œnotourisme, ne ménage pas son soutien à la viticulture départementale depuis 2006.

Jusqu’en 2010, elle a débloqué des fonds pour aider les viticulteurs à s’équiper et à se former. Elle a mis l’accent sur la promotion en nouant un partenariat avec l’association de restaurateurs Moselle gourmande, dont la quarantaine d’adhérents s’est engagée à faire figurer un minimum de trois cuvées de Moselle « Côté France » sur sa carte des vins. Elle a monté une opération analogue avec des cafés.

ROUTES DES VINS

Le département participe au projet de promotion trinational Terroir Moselle pour profiter de l’effet d’entraînement des vignobles luxembourgeois et surtout allemand qui concentrent l’essentiel des 10 000 ha de vignes plantés sur les bords de la Moselle.

Le conseil général a ainsi créé deux routes des vins, l’une au nord, autour de Sierck-les-Bains, l’autre au sud de Metz, les deux zones où se situent l’essentiel des surfaces françaises. L’ODG a pour objectif de développer l’aire de production. Il vise les 80 ha à l’horizon 2020.

Christophe Reibel

Ces articles peuvent également vous intéresser

Entre-deux-Mers
« Les œnotouristes veulent comprendre le métier de vigneron »

Publié le 18 avril 2014

Rencontres des VIF 
Il faut rentabiliser l’œnotourisme

Publié le 16 avril 2014

Œnotourisme
Un guide pour réussir son retour sur investissement

Publié le 24 janvier 2014

Bergerac
Un château s’affiche comme « le meilleur Pécharmant »

Publié le 21 août 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin