Actualités viticoles

Loi Évin L’Anpaa fait condamner Taittinger

Publié le mercredi 05 février 2014 - 17h55

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le tribunal de grande instance de Paris a condamné Taittinger pour des publicités vantant son statut de champagne officiel de la Coupe du monde de football. Ces insertions sont parues à l’occasion du match France Ukraine, décisif pour la qualification de la France à cette compétition.

L’Anpaa a fait condamner Taittinger pour non respect de la loi Évin. Avant le match France-Ukraine du 19 novembre dernier, qualificatif pour la Coupe du monde de football au Brésil, en juin, cette maison de champagne a diffusé une communication ponctuelle dans quelques journaux.

Ses visuels ont été publiés dans les pages du « Monde », du « Figaro » et du journal « L’Équipe ». Ils montraient une bouteille de champagne Taittinger accompagnée de diverses mentions telles que « Taittinger déjà qualifié pour le Brésil » ou « Bravo les Bleus ! », « Quand les ballons pétillent » et « Taittinger champagne officiel de la Coupe du monde de la Fifa 2014 ».

Par une ordonnance de référé rendue le 16 janvier 2014, le tribunal de grande instance de Paris a condamné Taittinger au retrait des publicités litigieuses et à une amende de 2 500 euros, alors que l’Anpaa demandait initialement 25 000 euros.

L’association argumente que « ces publicités étaient d’autant plus problématiques qu’elles associaient les boissons alcooliques à un événement sportif, [leur] donnant par là même une image particulièrement favorable. [Notre] objectif est d’adresser un signal afin que ce type de publicités mêlant événement sportif, victoire et boissons alcooliques n’ait pas cours sur le territoire français durant la Coupe du monde à venir ».

Dans un communiqué daté du 5 février, la maison de champagne confirme sa condamnation et précise qu’elle s’est engagée à ne pas communiquer au grand public français son statut de champagne officiel de la Coupe du monde Fifa 2014.

Et de conclure : « Le champagne Taittinger se conformant à son engagement, mais particulièrement fier de cet accord avec la Fifa, n’en déplore pas moins une limitation abusive dans la communication et la promotion d’un produit événementiel d’excellence, porteur de l’image de la France dans plus de 120 pays et à même de contribuer, à l’instar de l’ensemble de sa filière, à combler le déficit abyssal du commerce extérieur français. »

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Législation
Distinguer le vin des autres boissons alcoolisées

Publié le 23 janvier 2014

Champagne 
La machine à vendanger avance

Publié le 21 janvier 2014

Communication
La coopération fait de la pub à la télévision

Publié le 17 janvier 2014

Communication
Les Vignerons indépendants s’affichent

Publié le 16 janvier 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin