Actualités viticoles

Leurs projets pour 2011 « Nous allons passer à une communication positive sur le vin »

Publié le mercredi 05 janvier 2011 - 16h22

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Interview de Marie-Christine Tarby, présidente de Vin et société sur les priorités, les grands rendez-vous et les actions prévues dans les mois à venir.

Marie-Christine Tarby, présidente de Vin et société

Marie-Christine Tarby, présidente de Vin et société

La Vigne : En quoi 2011 va-t-elle être importante pour votre association ?

M.-C. Tarby : 2011 va marquer un changement de cap dans notre communication. Jusqu'à présent, nous étions surtout dans la défensive. Il s'agissait de contre-attaquer face à nos détracteurs. Comme ces derniers veulent circonscrire le débat sur la problématique alcool, nous n'avions de cesse de rappeler que le vin ce n'est pas que de l'alcool. Désormais, nous voulons passer à une communication plus positive sur le vin. Le vin - dés lors bien sur qu'il est consommé de façon responsable - fait partie des bons moments de la vie. A ce titre, il participe au réenchantement de la société. Il est synonyme de plaisir, de convivialité... Bref, de joie de vivre. Il faut oser dire cela. La filière dans son ensemble doit communiquer sur ces thèmes.

La Vigne : Concrètement, quelles vont être vos actions sur le sujet ?

M.-C. Tarby : Pour la première fois, notre association va avoir un grand stand au Salon de l'agriculture (voir info mises en ligne hier). Par ailleurs, avec nos homologues d'Espagne et d'Italie nous allons travailler pour installer des repères de consommation modérée. Cette action est prévue dans le cadre du programme européen Wine in Moderation où la Commission européenne nous a demandé de promouvoir une consommation responsable.

La Vigne : Quels seront vos grands temps forts dans les mois à venir ?

M.-C. Tarby : Cette année marque les vingt ans de la loi Evin. Au mois de juin, nous allons remettre un bilan sur cette législation. Déjà, en 2000, un rapport d'évaluation avait été élaboré à la demande du gouvernement. Ce premier document n'était pas très favorable à la loi du 10 janvier 1991... Il avait mis en évidence plusieurs problèmes. Depuis, certaines choses ont évolué. Parfois en bien, comme la possibilité de communiquer sur le web. Mais d'autres points font encore souci. Il suffit de voir ce qu'il s'est passé à propos des projets de lancements de chaînes thématiques sur le vin... Enfin, ce travail d'évaluation sur la loi Evin sera aussi l'occasion de faire une analyse comparative des politiques de santé publique en matière d'alcoolisme dans différents pays. Si certains modèles marchent mieux que d'autres, autant les promouvoir !

 

Propos recueillis par A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin