Actualités viticoles

Languedoc  Un groupe chinois souhaite investir dans les Corbières

Publié le mercredi 26 novembre 2014 - 16h05

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le Château La Bastide, à Escales, 57 hectares en AOC Corbières et IGP Pays d’Oc, devrait être le premier domaine viticole du Languedoc vendu à un groupe chinois.

Le Château La Bastide devrait être cédé à BHC International Wine Assets Management, une société chinoise d’importation et de distribution de vins

Le Château La Bastide devrait être cédé à BHC International Wine Assets Management, une société chinoise d’importation et de distribution de vins

Installés depuis 1989 à Escales, à quelques kilomètres de Lézignan-Corbières, dans l’Aude, les vignerons Anne-Marie et Guilhem Durand s’apprêtent à prendre leur retraite et à céder le Château La Bastide à BHC International Wine Assets Management, une société chinoise d’importation et de distribution de vins. Le domaine de 57 ha de vignes (sans compter les 123 ha de forêts, céréales…) produit en moyenne 3.300 hectolitres de vins en AOC Corbières et IGP Pays d’Oc.

Un tel investissement asiatique dans le vignoble est « excessivement rare. À notre connaissance, ce serait le premier investissement chinois en Languedoc », estime Roland Traver (Safer LR), qui précise que « l’acte n’a pas encore été signé, ni les fonds transférés ». Passée par les services des Grands Domaines de la Safer, cette transaction doit être actée au tout début 2015 (le dossier a été validé par le comité technique de l’Aude).

ŒNOTOURISME ET MARCHÉ CHINOIS

Commercialisant déjà en Chine des vins de la France entière, le distributeur chinois a été séduit par les comptes bénéficiaires de la propriété (qui ne vend que des bouteilles), ainsi que par son potentiel de développement œnotouristique. Aujourd’hui, les vins de La Bastide sont quasi intégralement vendus à l’export (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Allemagne…), mais sont encore faiblement présents en Chine.

Si le développement de ce dernier marché fait partie de la stratégie de BHC, le groupe s’est engagé à conserver la diversité de ses marchés. Les futurs propriétaires tiennent également à préciser que les emplois seront préservés, la reprise se voulant rassurante et non invasive.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Chine
Les ambitions viticoles du Ningxia

Publié le 26 septembre 2014

Languedoc
Rebond du marché du foncier viticole

Publié le 10 juin 2014

Conseils d’experts 
Comment sécuriser vos exportations en Chine

Publié le 04 juin 2014

Aquitaine
La Safer va aider les coopératives à garder leur potentiel

Publié le 30 mai 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin