Actualités viticoles

Languedoc-Roussillon Les coops veulent maintenir les prix de fin de campagne

Publié le mardi 11 octobre 2011 - 15h34

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Malgré une récolte en hausse de 20 % par rapport à l’an dernier, Boris Calmette, le président de la Fédération régionale des coopératives vinicoles (CRCV), est optimiste pour la commercialisation de la récolte 2010.

Boris Calmette, président de la Fédération régionale des coopératives vinicoles.

Boris Calmette, président de la Fédération régionale des coopératives vinicoles.

Il recommande aux caves coopératives de la région de démarrer les mises en marché aux prix de fin de campagne 2009-2010, à savoir : 75 €/hl pour les cépages rouges et rosé en IGP Oc, 65 €/hl pour les IGP de département, 85 €/hl en sauvignon IGP Oc et 90 €/hl en chardonnay IGP Oc.

« La météo de ces deux derniers mois nous a été favorable, la gestion des apports a été facilitée. De plus, les caves coopératives sont maintenant équipées des matériels permettant d’optimiser la qualité : cette année, nous avons des qualités en adéquation avec la demande du marché », affirme le président de la Fédération régionale des coopératives vinicoles.

Quantitativement, avec plus de 14 millions d’hl, la récolte s’annonce également belle.

Cet accroissement des volumes n’inquiète pourtant pas le responsable professionnel.

« La récolte 2011 reste inférieure de 10 % à la moyenne des dix dernières années et les stocks sont au plus bas. À la fin de juillet, ils étaient en recul de 8 à 10 % par rapport à l’an dernier, soit environ 6,5 millions d’hl, le même niveau qu’après la récolte 1998. Et à l’exception de la France, les principaux pays producteurs (Italie, Espagne et Portugal) annoncent des récoltes en baisse. »

« Tous les indicateurs sont au vert »

Selon Boris Calmette, la récolte 2011 dans l’hémisphère Sud a également été moyenne, tant en quantité qu’en qualité. « Les disponibilités mondiales sont donc faibles, alors qu’une demande soutenue aux États-Unis et en Chine tire la croissance mondiale du marché », affirme-t-il.

« Tous les indicateurs sont au vert, les conditions de campagne sont de nouveau très favorables pour la production. Nous recommandons à nos caves de ne pas se précipiter pour engager toute la récolte. »

M. T.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
La campagne 2011-2012, test pour le merlot sans IG

Publié le 07 novembre 2011

Marché du vrac
La coopération viticole dresse son bilan des vendanges

Publié le 26 octobre 2011

Alsace
Un nouveau leader

Publié le 07 octobre 2011

Bordeaux
La production veut 50 € de plus au tonneau pour le 2011

Publié le 03 octobre 2011

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin