Actualités viticoles

Languedoc-Roussillon  Le potentiel de récolte estimé à 13,5 millions d’hl

Publié le lundi 27 juillet 2015 - 11h27

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La région s’attend à une belle récolte en 2015, selon les prévisions de la Direction régionale de l’agriculture (Draaf) au 20 juillet. Les volumes attendus s’élèvent à 13,5 millions d’hl.

La Draaf du Languedoc-Roussillon estime le potentiel de récolte à 13,5 millions d’hl, soit 800 000 hl de plus que la récolte 2014. © P. PARROT

La Draaf du Languedoc-Roussillon estime le potentiel de récolte à 13,5 millions d’hl, soit 800 000 hl de plus que la récolte 2014. © P. PARROT

Les perspectives sont « prometteuses » pour la Draaf du Languedoc-Roussillon qui a publié les prévisions pour la récolte 2015. En effet, la direction régionale de l’agriculture arrive au chiffre de 13,5 millions d’hl, soit 800 000 hl de plus que la récolte 2014, dont le bilan s’était arrêté à 12,71 hl.

Si la récolte est conforme aux prévisions, le Languedoc-Roussillon retrouverait un niveau proche de l’année 2013 (13,58 millions d’hl) sans toutefois atteindre les volumes de l’excellente année 2011 (14,75 millions d’hl).

ETAT SANITAIRE SATISFAISANT

Un état sanitaire satisfaisant et des conditions propices au bon développement des baies expliquent cet optimisme. La Draaf observe en effet que les maladies sont « bien maîtrisées », notamment l’oïdium qui s’est fait discret cette année. Et si le mildiou s’est montré actif sur l’ensemble du vignoble, il ne met pas en péril la récolte, selon les services régionaux, sauf peut-être dans l’Hérault. La pression y a été plus soutenue et les parcelles « insuffisamment protégées en début de printemps » risquent d’en pâtir. C’est le black-rot qui a surpris les viticulteurs cette année, touchant plus particulièrement le Gard.

PAS DE MANQUE D'EAU

Les conditions climatiques, elles, semblent convenir aux vignes, si l’on exclut les épisodes de gelée d’avril dans l’Aude, de grêle (vallée de l’Orb et Faugères) et de vents violents persistants dans les Pyrénées-Orientales. L’eau ne manque pas, pour le moment, notamment grâce à des « précipitations significatives et très bénéfiques début juin », note la Draaf.

Côté température, les chaleurs installées depuis la mi-juin provoquent une accélération des stades phénologiques. Si les choses continuent ainsi, la maturation sera « rapide à très rapide ». La région peut donc s’attendre à des vendanges précoces et courtes.

Emilie-Anne Jodier
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Alsace 
La récolte 2015 estimée à 1 019 000 hl

Publié le 28 juillet 2015

Récolte 2015 
Première estimation à 46,6 millions d’hl

Publié le 24 juillet 2015

Récolte 2014
Le ministère maintient ses prévisions à 46,5 millions d’hectolitres

Publié le 12 novembre 2014

Prévisions de récolte 
Les chiffres du ministère agacent la profession

Publié le 04 novembre 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin