Actualités viticoles

Languedoc-Roussillon Le Gard et l’Hérault touchés par la grêle

Publié le mercredi 10 juin 2015 - 11h51

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les orages qui, depuis dimanche, éclatent en fin d’après-midi sur le Languedoc-Roussillon, ont été accompagnés de grêle sur certains secteurs très localisés. La plaine d’Aspères, dans le Gard et le Faugérois, a été touchée.

Au Domaine de l’Arbussele, à Fos, dans l’Hérault, plus d’un hectare de vigne a été « mâché »  par la grêle selon les mots du viticulteur. ©S. Louge/Domaine de l’Arbussele.

Au Domaine de l’Arbussele, à Fos, dans l’Hérault, plus d’un hectare de vigne a été « mâché » par la grêle selon les mots du viticulteur. ©S. Louge/Domaine de l’Arbussele.

La menace revient tous les soirs depuis dimanche en Languedoc-Roussillon. Le ciel se couvre, le tonnerre gronde et les orages, parfois accompagnés de grêle, éclatent sur des zones très localisées.

Le 7 juin, en fin d’après-midi, la plaine d’Aspères, à l’ouest de Nîmes (Gard), a été la cible d’un orage de grêle. En trente minutes, il est tombé 55 mm d’eau accompagnée de grêlons. Les dégâts les plus importants sont localisés dans la commune de Fontanès où une centaine d’hectares a été touchée.

ÉVALUATION PAR DES EXPERTS

Ailleurs, sur les communes de Gailhan, Saint-Clément, Clarensac, Combas et Lecques, les impacts sont plus localisés. Les dommages sont estimés entre 15 à 20 % pour les parcelles les moins atteintes et jusqu’à 60 % pour les plus touchées. « Les cépages précoces comme le chardonnay sont au stade petit pois. Les grains touchés par les grêlons sont perdus. Cet épisode pluvieux va également aggraver la pression du black-rot, qui était déjà très forte », se désole Cyril Cassari, le conseiller agricole du secteur Gard. Les experts sont sur le pont pour évaluer plus précisément les dégâts.

Lundi soir, le même scénario s’est déroulé sur le Faugérois. Un orage de grêle très localisé a saccagé environ 150 ha sur l’appellation Faugères. Les communes de Laurens et Roquessels (Hérault) sont les plus concernées. Jusqu’à 70 % de dégâts ont été constatés dans les parcelles les plus abîmées. S'il est difficile de savoir exactement combien de vigneron ont souffert de cet épisode, il semblerait qu'une vingtaine d'entre eux soient assez durement touchés.

Michèle Trévoux   
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Pyrénées-Orientales 
La grêle impacte 400 ha de vignes à Rivesaltes

Publié le 12 juin 2015

Beaujolais 
Nuit de grêle à Vaux

Publié le 08 juin 2015

Gard
Vergèze et Vauvert-Gallargues en route pour la fusion

Publié le 19 mai 2015

Hérault
Des attaques de mildiou très précoces

Publié le 18 mai 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin