Actualités viticoles

Languedoc-Roussillon La production révise à la hausse ses objectifs de prix

Publié le mardi 04 décembre 2012 - 15h10

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La Fédération régionale des caves coopératives vitivinicoles et celle des Vignerons indépendants ont envoyé à leurs adhérents et à la presse un communiqué réorientant à la hausse les objectifs de prix sur le marché du vrac.

Boris Calmette, président de la coopération viticole.

Boris Calmette, président de la coopération viticole.

Ce communiqué du 27 novembre est à la fois plus précis et plus exhaustif que celui envoyé le 24 septembre (voir notre article du 24 septembre). Par exemple, il n’édicte « rien en dessous de 75 €/hl pour les vins de cépages rouges et rosé » et précise, pour cette même catégorie de vin, une « orientation vers 80 €/hl sur les cœurs de gamme et plus pour certaines cuvées ».

On notera aussi qu’il détaille les différents objectifs de prix pour toutes les catégories de vins produites dans la zone du Languedoc-Roussillon : des AOP du Languedoc à celles du Roussillon voire, pour la partie gardoise, des AOP Côtes du Rhône et Costières de Nîmes jusqu’aux différentes catégories à indication géographique protégées.

L’objectif affiché par Pierre Gassier, président des Vignerons indépendants du Languedoc-Roussillon et cosignataire du communiqué est clair : « Les vignerons doivent prendre conscience que la petite récolte met en péril certaines exploitations si les prix planchers que nous communiquons ne sont pas respectés. Bien sûr, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne et certains viticulteurs ont moins souffert que d’autres de la baisse des volumes récoltés. Mais nous sommes convaincus qu’il faut être solidaires les uns des autres. En respectant les seuils du communiqué, on évitera que certains aillent dans le mur. »

Son homologue de la coopération, Boris Calmette, second cosignataire du texte, ne dit pas autre chose. Il ajoute quant à lui que « ce communiqué permet [aussi] d’assurer une meilleure transparence du marché. Les négociants ont intérêt à le transmettre à la grande distribution. Comme cela, au moins, la situation est claire pour tous ».

Précisons, pour finir, que le communiqué du 27 novembre est seulement cosigné par MM. Calmette et Gassier, alors que celui du 24 septembre comportait six signataires.

Télécharger le communiqué du 27 novembre.

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bourgogne
Une montée en gamme prévisible avec la petite récolte 2012

Publié le 21 décembre 2012

Vins de Bordeaux
De bons résultats grâce à l’essor de l’export

Publié le 18 décembre 2012

Languedoc-Roussillon
Les Vignerons catalans et Val d’Orbieu discutent d’un rapprochement

Publié le 12 décembre 2012

Bordeaux
Les viticulteurs produisent encore à perte

Publié le 10 décembre 2012

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin