Actualités viticoles

Languedoc-Roussillon  Coop de France plaide pour des cours consolidés

Publié le jeudi 15 octobre 2015 - 16h16

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Lors d’une rencontre avec les dirigeants des coopératives de la région, Coop de France Languedoc-Roussillon a donné des orientations de prix pour la campagne qui démarre. Boris Calmette, son président, insiste pour consolider les prix.

Boris Calmette, président de Coop de France Languedoc-Roussillon, entouré de trois présidents départementaux, suite à la réunion d’après vendanges, le 14 octobre, à Béziers. © M. TRÉVOUX

Boris Calmette, président de Coop de France Languedoc-Roussillon, entouré de trois présidents départementaux, suite à la réunion d’après vendanges, le 14 octobre, à Béziers. © M. TRÉVOUX

Le 14 octobre, à Béziers, devant près de deux cents présidents et directeurs de caves coopératives de la région, Boris Calmette, le président de Coop de France Languedoc-Roussillon, a présenté un bilan engageant des vendanges 2015. Avec une belle récolte attendue de 13,5 millions d’hectolitres, soit 800 000 hl de plus que l’an dernier, la campagne démarre sous les meilleurs auspices.

Mais les stocks restent faibles, et avec des disponibilités inférieures à 20 millions d’hectolitres, « la situation est comparable à celle du début de la précédente campagne, analyse Boris Calmette. Dans ces conditions, les prix doivent rester fermes et même se consolider sur certains cépages ».

En rouge, l’organisation table sur 92-93 €/hl pour le merlot et la syrah en IGP Pays d’Oc et 100 €/hl en cabernet-sauvignon. « Le cabernet-sauvignon est un cépage demandé et les viticulteurs rechignent à en planter. Il faut un coup de pouce sur les prix pour maintenir les volumes de production », précise le président.

En rosé, le prix recommandé (90 €/hl) est au même niveau que la campagne précédente. « Nous avions encouragé les caves à réduire leur production cette année. Le message a été entendu. Les coopératives ont diminué leur pourcentage de rosé, mais comme la récolte est plus importante, le volume produit est identique à celui de l’an dernier. La demande du marché reste soutenue et la récolte est faible en Provence et dans le Vaucluse. Le maintien du prix est justifié », argumente-t-il.

En blanc, Coop de France plaide pour un maintien des prix de fin de campagne pour le chardonnay (120 €/hl) et une légère progression des cours pour le sauvignon (95-100 €), justifiée par un faible volume de récolte. En AOP, les recommandations sont également une hausse modérée : 115 €/hl en Corbières, 120 € en Minervois, 135-140 € en Saint-Chinian, 140 € en Faugères (200 € en bio), 150 € en Picpoul, 110 € en Côtes du Roussillon, 150 € pour les Côtes du Roussillon villages et 160 € pour les communales.

« La dernière étude de CER France montre que la rentabilité n’est toujours pas assurée pour certaines appellations comme les Corbières. Il y a donc des raisons objectives de défendre ces hausses de prix », soutient Boris Calmette. Fort du succès de cette réunion organisée pour la première fois à l’échelle régionale, le président de Coop de France entend bien l’an prochain l’élargir au nouveau périmètre régional en y conviant les coopératives de Midi-Pyrénées.

Michèle Trévoux
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Beaujolais nouveau 
Baisse des échanges en vrac

Publié le 22 octobre 2015

Muscadet 
Gérer les volumes pour tenir les prix

Publié le 07 octobre 2015

Beaujolais
Négoce et production s’accordent sur un prix

Publié le 05 octobre 2015

Vallée du Rhône 
Des viticulteurs bio jettent l’éponge

Publié le 02 octobre 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin