Actualités viticoles

Languedoc Épigone ouvre un chai logistique à Béziers

Publié le mercredi 18 avril 2012 - 14h35

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Épigone, qui dispose déjà d’un centre de stockage et d’expédition de vins en bouteille à Carcassonne (Aude), ouvre un nouveau centre à Béziers (Hérault). Ses dirigeants offrent toute une série de services pour décharger les vignerons des tâches de logistique.

Christian Peyrot, gérant de la société Epigone, dans son nouveau batiment de 12 000m2 de stockage et d’expédition, spécialisé dans le vin et pouvant accueillir 22 000 palettes. © P. PARROT

Christian Peyrot, gérant de la société Epigone, dans son nouveau batiment de 12 000m2 de stockage et d’expédition, spécialisé dans le vin et pouvant accueillir 22 000 palettes. © P. PARROT

Situé sur le parc économique de Béziers ouest, barycentre du vignoble languedocien, le tout nouveau chai logistique d’Épigone a vu grand : 12 000 m2 d’entrepôt divisé en deux cellules de stockage de 6 000 m2, entièrement climatisées, dix quais de chargement et une capacité de stockage de 20 000 palettes soit environ 12 millions de cols.

« Notre centre de Carcassonne, qui fonctionne depuis douze ans, était arrivé à saturation. Nous refusions les clients. D’où l’idée de construire ce nouvel outil de grande capacité pour répondre à la demande et massifier sur un site la collecte et les expéditions de vins conditionnés afin d’optimiser la gestion des flux.

À Béziers, nous sommes au plus près des grands axes autoroutiers, ferroviaires et maritimes », explique Christian Peyrot, gérant d’Épigone et patron des transports Peyrot, actionnaire majoritaire d’Épigone.

Le centre est doté de tous les équipements pour optimiser les coûts de stockage et de logistique : la gestion informatisée permet de traiter aussi bien des petits volumes que des lots importants.

Grâce à un logiciel interne, rôdé depuis douze ans sur le site de Carcassonne, chaque client, avec un code d’accès sécurisé, peut suivre son stock en temps réel, consulter les mouvements de vins, suivre les commandes et les expéditions…

La manutention s’effectue avec des chariots électriques tridirectionnels filoguidés. Les opérateurs travaillent par commande vocale, un système à la fois sûr et confortable, qui optimise la mise en stock et la préparation des commandes. L’étiquetage des palettes par code-barres et lecture optique assure une parfaite traçabilité des marchandises.

Épigone peut donc proposer des services à la carte en fonction des besoins de ses clients :
- le stockage en chai climatisé (de 13 à 16°C),
- l’habillage des bouteilles stockées en tiré-bouché en pal box fer, dans une zone dédiée avec hygrométrie contrôlée,
- la préparation des commandes par palette complète ou par picking (à la bouteille, par carton, palette incomplète…),
- la prise en charge du transport, assuré des prestataires avec qui Épigone peut négocier des tarifs préférentiels,
- la prise en charge des formalités douanières, comme l’établissement des documents douaniers d’accompagnement ou de DRM,
- la logistique du e-commerce, grâce à un outil informatique qui permet de gérer en direct les commandes passées sur les boutiques de vente en ligne des vignerons et d’organiser, en lien avec les messageries, l’expédition des commandes avec suivi des colis par le client.

La tarification est évidemment réalisée en fonction du service demandé et varie en fonction des volumes confiés. À titre indicatif, pour le stockage des vins, les tarifs des loyers mensuels évolueront entre 7 et 12 euros par palette, selon leur format, le nombre de références portées par chacune et selon le volume stocké.

Les premières palettes sont attendues le 23 avril dans ce nouveau centre flambant neuf. Christian Peyrot se donne un an pour que ce nouvel outil tourne à plein régime.

M. T.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Résidus de phytos 
« 60 millions de consommateurs » trouve les vins contaminés

Publié le 25 avril 2012

Languedoc
Création d’un collectif anti-CVO

Publié le 17 avril 2012

Narbonne
Un restaurant qui bichonne les vins

Publié le 16 mars 2012

Marché du sauvignon
Un Gersois conseille les languedociens

Publié le 16 mars 2012

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin