Actualités viticoles

Irrigation L’Inao veut de nouvelles règles pour les AOC

Publié le vendredi 13 février 2015 - 17h40

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

,

Le comité national de l’Inao demande au ministre de l’Agriculture de supprimer les dates qui encadrent la période où l’irrigation peut être autorisée dans les AOC. Les ODG devront faire leur demande sur la base d’arguments agronomiques. Les contrôles seront renforcés.

Plus qu’une étape réglementaire avant la modification des règles d’irrigation pour toutes les AOC françaises ! Le Comité national des vins d’AOC de l’Inao, qui se réunissait les 11 et 12 février, a en effet voté un texte introduisant un changement profond de la logique agronomique qui régit l’irrigation des AOC. Ce texte doit désormais être envoyé au ministère de l’Agriculture pour qu’il fasse l’objet d’un décret modifiant le code rural.

Les AOC sont tombées d’accord pour supprimer les dates qui encadraient l’irrigation (l’eau ne pouvait être apportée qu’entre le 15 juin et le 15 août). Désormais, c’est sur un raisonnement basé sur la compensation du stress hydrique que les AOC devront justifier leur demande d’irrigation.

En pratique, l’autorisation de l’apport d’eau sera toujours encadrée, voire davantage contrôlée. Les ODG devront formuler leur demande auprès des Crinao qui, s’ils valident, soumettront la demande au comité national de l’Inao à qui reviendra le dernier mot. Le texte rajoute l’obligation d’intégrer dans les plans de contrôle et d’inspection, les modalités de contrôle de l’irrigation. En clair : les pratiques d’irrigation devraient être plus scrutées que par le passé.

Le texte introduit également une notion d’individualisation. « La fixation du rendement se fera de façon différenciée selon que la parcelle est irriguée ou non », explique l’Inao. Concrètement, les parcelles irriguées ne pourront jamais produire au-delà du rendement de base. Si le rendement annuel est supérieur au rendement de base, seules les parcelles non irriguées pourront le revendiquer. Les millésimes où le rendement annuel est inférieur au rendement de base, les parcelles irriguées devront se conformer au rendement de l’année.

Ouverture d’une procédure nationale d’opposition pour Cairanne et La Clappe

Pendant deux mois, les commentaires et remarques pourront être formulés dans le cadre de l’ouverture d’une procédure nationale d’opposition concernant la création de deux nouvelles AOC : Cairanne et La Clappe. Celles-ci constituent actuellement des dénominations : Côtes-du-Rhône Villages Cairanne et Languedoc La Clappe. Si tout se passe bien, les deux nouvelles AOC devraient être validées lors du Comité national de l’Inao du mois de juin.

 

Marion Ivaldi Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Embouteillage dans l’aire AOC
L’Inao crée un groupe de travail

Publié le 02 mars 2015

Autorisations de plantation 
Création d’un site internet dédié

Publié le 29 décembre 2014

Languedoc
Les prix, cheval de bataille du CIVL

Publié le 09 décembre 2014

Effervescents
Le Conseil d’État valide l’IGP Var

Publié le 04 décembre 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin