Actualités viticoles

Internet Appel au boycott des adresses « .vin » et « .wine »

Publié le jeudi 19 juin 2014 - 15h56

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les vignerons européens produisant des vins d’appellation veulent boycotter les futurs sites internet se terminant « .vin » ou « .wine » qui devraient, sauf surprise de dernière minute, apparaître sur la toile malgré les oppositions.

La Confédération nationale des producteurs de vin et eaux de vie de vin à appellation d’origine contrôlée (Cnaoc) et son homologue au niveau européen, EFOW (European Federation of Origin Wines) dénoncent la tournure que prennent les négociations avec l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). Cet organisme chargé de délivrer les noms de domaine, « nous a contactés cette nuit et nous a confirmé que [les] adresses [.vin et .wine] seraient bien mises en place », a expliqué mercredi à l’AFP Pascal Bobillier Monnot, directeur de la Cnaoc.

Les professionnels, soutenus notamment par le gouvernement français, craignent que l’existence de ces sites ouvre la porte à des tricheries sur les appellations et à des contrefaçons.

Le délai de négociation entre les différentes parties ayant expiré le 3 juin, le projet suit son cours comme prévu.

Dans ces conditions, le dernier espoir serait que le président de l’Icann en personne décide, lors de la session de l’organisme qui s’ouvrira le 22 juin à Londres (Royaume-Uni), de ne pas attribuer ces adresses tant que les différentes parties ne se seront pas entendues, explique-t-on à la Cnaoc.

Dans ce contexte, la Cnaoc et Efow se disent prêtes, dans un communiqué commun, « à engager une vaste campagne de sensibilisation vers les vignerons pour les dissuader d’acheter les noms de domaine se terminant par « .vin » et « .wine » (boycott) et vers les consommateurs pour les alerter sur les risques encourus en achetant sur ces sites (pas de lien entre les produits proposés et la région citée, contrefaçon, etc.) ».

Le seul prétendant au « .vin » est un groupe américain, Donuts, qui a également déposé un dossier pour «.wine», en concurrence avec une société basée à Gibraltar et une autre en Irlande.

Si elle obtient l’extension « .vin », la société aura en effet le droit de la commercialiser pour qu’elle soit déclinée en noms de domaine de second niveau, comme « www.bordeaux.vin » ou « www.champagne.vin ».

A F P

Ces articles peuvent également vous intéresser

Internet 
Détermination de la France sur les extensions « .vin »

Publié le 24 juin 2014

Internet
Le ton monte à propos des extensions « .vin » et « .wine »

Publié le 12 juin 2014

Internet
Le projet d’adresses internet « .vin » devra encore décanter

Publié le 11 avril 2014

Internet
Le premier réseau social des pros de l’œnologie

Publié le 12 février 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin