Actualités viticoles

Innovation Un sel de déneigement au marc de raisin

Publié le lundi 12 décembre 2011 - 15h43

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Florent Théotiste, parfumeur suisse, a inventé un nouveau produit de déneigement à base de marc de raisin et de sel. SnowFree est 100 % biodégradable et permet de diminuer de plus de deux tiers l’usage de sel pour déneiger les routes.

Voici une nouvelle façon de valoriser les marcs de raisin. Florent Théotiste, propriétaire d’un laboratoire de parfumerie en Suisse, a observé que le raisin est capable d’absorber une essence et de la diffuser lentement. Très vite, il a constaté qu’il pouvait également absorber et rediffuser du sel.

D’où l’idée de combiner du marc de raisin et du sel de déneigement pour améliorer la fonte de la neige sur les routes. D’autant que selon Florent Théotiste le marc de raisin, en se dégradant, produit de la chaleur.

C’est ainsi qu’est né SnowFree, composé de fins granulés (0 à 3 mm) de résidus de marc de pressurage et de sel de déneigement standard. La formule exacte est brevetée au niveau international.

« Le sel de déneigement présente un problème écologique, il a un effet toxique pour les sols, les animaux et surtout les végétaux, expose l’inventeur. Il est aussi corrosif, abîmant les revêtements routiers et les véhicules. En 2010, la France a épandu 2 millions de tonnes de sel, suite aux intempéries hivernales. Or, elle en produit moins d’un million et est obligée d’en importer tous les ans. »

SnowFree permet de réduire de 70 % les quantités de sel utilisées.
Il contient 70 % de granulés de marc de raisin et 30 % de sel. Il accélère la fonte de la neige et rallonge l’efficacité du sel jusqu’à quatre semaines, même en cas de rechute de neige. Sa granulométrie crée un tapis antidérapant sur la route, entièrement biodégradable.

Pour l’instant, SnowFree est fabriqué au sein d’usines d’engrais dans le sud de la France. « Sa fabrication s’apparente à celle de la farine, on récupère environ 400 à 450 g de granulés à partir d’1 kg de marc », indique Florent Théotiste.

Le produit sera lancé sur le marché début 2012, destiné d’abord à une clientèle de particuliers : sous forme de sacs de 15 l (prix indicatif 18 €) ou 25 l (26 €).

La société BTHI Holding en assure la commercialisation. L’objectif du groupe est de créer des partenariats locaux avec des sites industriels pour le fabriquer à plus grande échelle et le proposer aux institutionnels (sous réserve de normalisation). Ce qui permettra peut-être de diminuer son prix.

M. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Énergie renouvelable
Du marc de raisin pour fournir du biogaz

Publié le 20 décembre 2011

Innovation 
Prise de mousse sous la mer

Publié le 28 novembre 2011

Champagne 
Naissance d’un solide muselet à trois pattes

Publié le 30 septembre 2011

Cognac
Hennessy récompense l’ingéniosité des viticulteurs

Publié le 23 décembre 2010

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin