Actualités viticoles

Hérault Des viticulteurs encore sous le choc

Publié le samedi 19 septembre 2015 - 18h47

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Les pluies diluviennes du 12 septembre ont fait d’énormes dégâts dans les vignes du Lodévois, au nord de Béziers. Les viticulteurs sinistrés sont partagés entre colère et découragement.

« Jérôme Brol, viticulteur au Puech, a fait venir des bulldozers pour nettoyer sa parcelle de 2,5 ha inondée le 12 septembre dernier. » ©Chambre d’agriculture de l’Hérault

« Jérôme Brol, viticulteur au Puech, a fait venir des bulldozers pour nettoyer sa parcelle de 2,5 ha inondée le 12 septembre dernier. » ©Chambre d’agriculture de l’Hérault

« Je fais bonne figure parce que vous êtes là, mais c’est très dur », confie Jérôme Brol, ce vendredi 18 septembre, alors qu’il reçoit une délégation de représentants de la chambre d’agriculture de l’Hérault, de la DDTM et d’élus locaux sur son exploitation, au Puech.

Le jeune viticulteur et son épouse sont à peine remis de la frayeur qu’ils ont eue le 12 septembre. Ce jour-là, il a plu 330 mm en 3 heures sur Lodève, à 7 km au nord du Puech.

L’Aubaygue, paisible ruisseau en temps normal, s’est métamorphosé en quelques heures en torrent dévastateur. Ses eaux gonflées par des pluies torrentielles ont franchi le pont qui l’enjambe en bordure du domaine de Jérôme Brol.

Le cours d’eau en furie, sortant de son lit, a dévasté une parcelle de 2,5 ha devant la maison d’habitation. Derrière la maison, les eaux de la Lergue, également en crue, sont montées de 4 m en une heure, emportant une autre parcelle. Ces eaux « sont montées jusqu’à 1,8 m devant la maison. Nous étions prêts à monter sur le toit avec nos trois enfants », raconte le jeune couple, encore sous le choc.

UN CHAMP DE RUINES

Tout autour de la maison, le vignoble offre un paysage de désolation. « J’ai fait venir le bulldozer pour ne plus voir ce champ de ruines », lâche le viticulteur désemparé. Mais les traces du déluge sont encore bien là : vignes couchées, piquets arrachés, tronc d’arbres et meubles emportés… Une voiture tout écrabouillée s’est également échouée au pied de la maison.

« J’ai perdu un quart de ma récolte. Il me restait encore 80 tonnes de raisin à ramasser sur les 300 que je récolte annuellement. » Sur les 27 ha qu’il exploite, 5 ont été dévastés par les crues.

Non loin de là, Guy Lacroux, un autre viticulteur qui exploite un vignoble de 27 ha en cave particulière, a également eu de gros dégâts. Les flots boueux ont emporté une muraille de 300 m et embarqué du matériel d’exploitation. « Des arbres entiers arrivaient, charriés par le courant. Qu’on ne me dise pas que c’est une fatalité. C’est tout simplement un manque d’entretien des cours d’eau. Plus personne ne coupe les arbres. Nos rivières, envahies par les arbres et les ronces, sont devenues impénétrables », tempête ce viticulteur excédé.

Durant la visite des exploitations sinistrées, la tension était aussi palpable entre Jérôme Despey, président de la chambre d’agriculture, et les représentants de la DDTM.

LE PREMIER MINISTRE DANS LA RÉGION

« La DDTM a des problèmes de moyens. J’en parlerai ce week-end au Premier ministre qui vient dans notre région. Les indemnisations des intempéries de l’an dernier ne sont toujours pas soldées. Ce n’est pas normal », s’est-il énervé en haussant le ton.

Après les intempéries du 12 septembre dernier, 63 agriculteurs ont fait une déclaration de sinistre sur le site de la chambre d’agriculture. 500 ha ont été impactés (toutes cultures confondues). Un comité départemental d’expertise est programmé le 8 octobre prochain. Il devrait permettre une première évaluation des dégâts. En tout état de cause, les indemnités au titre des calamités agricoles ne couvrent que les pertes de fond, dans une limite de 25 à 30 % des dépenses.

Michèle Trévoux La Vigne-Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cognac
Tornade dans les vignes

Publié le 17 septembre 2015

Languedoc
La crue de l’Hérault inonde cabernets et merlots

Publié le 14 septembre 2015

Languedoc-Roussillon
Le Gard et l’Hérault touchés par la grêle

Publié le 10 juin 2015

Hérault
Des attaques de mildiou très précoces

Publié le 18 mai 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin