Actualités viticoles

Hérault Des vignes noyées sous les eaux

Publié le lundi 22 septembre 2014 - 12h12

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’épisode cévenol de la semaine dernière a fortement perturbé la fin des vendanges en Languedoc. La crue de l’Hérault a submergé plusieurs milliers d’hectares entre Agde et Canet. Des raisins maculés de boue, des vignes couchées ou arrachées… Les dégâts sont en cours d’évaluation.

Au cœur des vendanges, des pluies diluviennes ont ravagé le vignoble dans l’Hérault. © O. LEBARON

Au cœur des vendanges, des pluies diluviennes ont ravagé le vignoble dans l’Hérault. © O. LEBARON

« Nous n’avons eu que 10 mm de pluie mais tout le vignoble a été inondé. » Comme bon nombre de viticulteurs autour de Pézenas (Hérault), Christophe Muret, producteur à Castelnau-de-Guers, a assisté impuissant à la montée des eaux qui ont envahi la totalité de ses 110 ha de vigne dans la nuit du 17 au 18 septembre. L’épisode cévenol − des pluies diluviennes qui se sont abattues sur les hauts cantons du département – a provoqué la crue de l’Hérault. Le fleuve a alors submergé des milliers d’hectares dans la plaine entre Agde, tout au bord de la mer, et Canet, à une quarantaine de kilomètres au nord.

Dans cette vaste zone, une grande partie des vignes avait déjà été vendangée. Seuls les cépages tardifs – cabernet-sauvignon, mourvèdre – et quelques merlots restaient encore à rentrer.
Christophe Muret, lui, avait encore 5 ha à vendanger : 1,5 ha de merlot et 3,5 ha de cabernet-sauvignon. « Les raisins sont maculés de boue. Je ne suis pas sûr de pouvoir les récolter. En tout cas, pas pour la cuvée de rouge auxquels ils étaient destinés. Je ne pourrai pas fournir mes clients », se désole-t-il.

La sécheresse a déjà fait chuter de 30 % le volume de sa récolte par rapport à l’an dernier. La montée des eaux a également eu des effets ravageurs sur les vignes, les couchant sur son passage.

LES SERVICES DE L’ÉTAT MOBILISÉS

Au Pouget, à une vingtaine de kilomètres au nord de Castelnau-de-Guers, il est tombé 100 mm d’eau en moins d’une heure. Là aussi, le vignoble a été inondé. Mais ce sont surtout les dommages causés par les ruisseaux formés à partir du fleuve Hérault qui préoccupent les viticulteurs. « Ces petits ruisseaux sont arrivés avec une très grande force dans les vignes. Nous avons des dégâts sur 10 ha. Sur 8 ha, les vignes sont couchées, les piquets arrachés. Après les vendanges, nous allons mobiliser tous les coopérateurs pour remettre le vignoble d’aplomb. Par contre, il y a 2 ha qui sont irrécupérables. Tout a été arraché », témoigne Patrick Labri, directeur de la cave coopérative du Pouget.

La cave avait heureusement déjà vendangé l’essentiel de la récolte. 22.000 à 23.000 hl restent à rentrer, des cabernets-sauvignons pour l’essentiel qui seront vinifiés en rosé.

Jérôme Despey, président de la chambre d’agriculture de l’Hérault et secrétaire adjoint de la FNSEA, s’est rendu vendredi dans les vallées de l’Orb et de l’Hérault pour constater les ravages et a alerté les services de l’État en réclamant des mesures d’urgence.

Dans un communiqué publié vendredi soir, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, assure que « les services de l’État sont pleinement mobilisés » et « procèdent actuellement à une première évaluation des dégâts », en vue d’un déclenchement de la procédure des calamités agricoles. Le ministre demande en outre « que les exploitants concernés puissent solliciter un dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti » et une prise en charge de leurs cotisations sociales.

Michèle Trévoux

Ces articles peuvent également vous intéresser

Hérault
Nouveau déluge

Publié le 01 octobre 2014

Faillite d’un négociant
Des vignerons doublement pénalisés

Publié le 11 septembre 2014

Hérault
Des vignes bonsaïs sous l’effet de la sécheresse

Publié le 12 août 2014

Hérault
18 ha de friches convertis en vigne à La Livinière

Publié le 10 mars 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin