Actualités viticoles

Gironde Une oasis pour les oiseaux

Publié le mercredi 06 août 2014 - 14h49

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Fin juillet, le domaine Emile Grelier en Gironde est devenu un refuge agréé par la Ligue de protection des oiseaux. Il a planté des arbres et installé des nichoirs dans ses vignes pour attirer oiseaux et chauves-souris afin de combattre naturellement les vers de la grappe. Quitte à faire reculer la mécanisation.

Benoit et Delphine Vinet le 25 juillet lors de l'inauguration de leur domaine en tant que refuge de la Ligue de protection des oiseaux. Au fond un nichoir accroché à un perchoir. Photo : domaine Emile Grelier

Benoit et Delphine Vinet le 25 juillet lors de l'inauguration de leur domaine en tant que refuge de la Ligue de protection des oiseaux. Au fond un nichoir accroché à un perchoir. Photo : domaine Emile Grelier

Il y a trois ans, Delphine et Benoît Vinet, à la tête du domaine Emile Grelier à Lapouyade en Gironde ont commencé à planter des arbres dans leur propriété, dont des fruitiers au milieu de rangs de vigne. « Nous sommes en agriculture biologique. Mais nous avions soif d'aller plus loin. La vigne est une monoculture, ce qui créé des déséquilibres. En plantant des arbres, nous voulons rétablir un équilibre naturel », explique Delphine.

Les arbres attirent les oiseaux et les chauves-souris, leur offrant nourriture et refuge. De ce fait, les vignerons s'attendent à voir diminuer les populations de vers de la grappe et donc, les traitements contre ces ravageurs.

Ce printemps, le couple a passé la vitesse supérieure, plantant 680 arbres sur son domaine de diverses espèces locales avec une soixantaine de bénévoles recrutés au moyen des réseaux sociaux, des aides publiques et privées et les conseils de l'association arbres et paysages de Gironde.

Résultat de tous ces efforts, le 25 juillet, le domaine Emile Grelier est officiellement devenu un refuge de la Ligue de protection des oiseaux. De nombreux volatiles semblent s'y plaire. A ce jour, six espèces de chauves-souris et une quinzaine d'oiseaux ont été repérées.

Fait surprenant, les vignerons sont allés jusqu'à planter des arbres dans les rangs de vigne « pour faire écran, pour arrêter les oiseaux et les chauves-souris ». Ils ont même installé des nichoirs au sommet de perches, également dans des rangs de vignes. Depuis, il n'est plus question de rogner ou de récolter ces rangs à la machine. « Nous les travaillons à la main », explique Delphine Vinet.

Sur 8 ha, la propriété produit du bordeaux supérieur. « Nous sommes partis de rien il y a dix ans, explique Delphine. Benoît a planté tout le vignoble. Nous avons pu nous installer avec l'aide de coopérative les Vignerons de Tutiac »

Le millésime 2012 est le premier que les vignerons ont mis en bouteille. Ils l'ont positionné à 9,60 €/col, au domaine. « Notre démarche et notre produit plaisent. Nous répondons à une demande. C'est hyper facile à vendre », s'enthousiasme Delphine.

L'an dernier cependant, après une année phytosanitaire difficile, le couple préféré vendre le millésime 2013 en vrac plutôt que de le mettre en bouteille.

Des arbres dans les rangs de vigne au domaine Emile Grelier. Photo : domaine Emile Grelier

Bertrand Collard

Ces articles peuvent également vous intéresser

Hérault
Des vignes bonsaïs sous l’effet de la sécheresse

Publié le 12 août 2014

Bourgogne
Le Crédit agricole soutient les vignerons grêlés

Publié le 11 août 2014

Gard
Alerte au black rot

Publié le 04 août 2014

Ardèche 
Les orages du 20 juillet ont abîmé 250 ha de vignes

Publié le 23 juillet 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin