Actualités viticoles

Gironde  Le nord-est du Médoc touché par la grêle

Publié le mardi 10 juin 2014 - 16h12

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La vague orageuse et son cortège de grêlons qui a déferlé sur la Gironde dans la nuit du 8 au 9 juin ont touché au moins un millier d’hectares de vignes sur le nord-est du Médoc. Le bilan définitif ne sera établi que dans quelques jours.

Vignes dévastées au matin du 9 juin au château Hourbanon, très touché par les intempéries, dans le nord-est du Médoc. © CHATEAU HOURBANON

Vignes dévastées au matin du 9 juin au château Hourbanon, très touché par les intempéries, dans le nord-est du Médoc. © CHATEAU HOURBANON

Dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 juin, le ciel était dégagé, voir lumineux sur la commune de Prignac-en-Médoc (Gironde). Un calme trompeur pour Hugues Delayat, propriétaire du château Hourbanon, 12,5 ha en AOC Médoc. « À 2 h 40 du matin, le vent s’est levé d’un coup et a soufflé très fort. L’orage s’est formé très vite. Cinq minutes plus tard, une pluie violente, accompagnée de grêlons, s’abattait sur notre commune. À 3 h 15, tout était fini. Le calme était revenu », raconte-t-il.

Les grêlons qui se sont abattus sur le vignoble de Hugues Delayat. © CHATEAU HOURBANONHugues Delayat s’empresse alors de filer dans ses vignes. Il ne peut que constater les dégâts. « J’ai vu les efforts de l’année réduits à néant. Il n’y avait plus de feuillage. Entre 60 et 90 % des grappes ont été détruites. Je ne sais pas encore si j’ai perdu 90 ou 100 % de ma récolte », lâche-t-il.

RECENSEMENT DES DÉGÂTS

Ce couloir orageux aura mis à mal au moins un millier d’hectares dans le Médoc, plus particulièrement dans le nord-est de cette zone, touchant plus sévèrement les communes de Prignac-en-Médoc, Blaignan, Ordonnac et Saint-Yzans-de-Médoc. Les prochains jours vont être consacrés au recensement des dégâts. Un bilan définitif sera alors établi.

En attendant, une réunion s’est tenue le matin du mardi 10 juin à Blaignan, commune particulièrement touchée (680 ha impactés par la grêle selon le communiqué de la préfecture du 9 juin). En présence d’une poignée de viticulteurs, les élus des différentes communes avoisinantes et les services de l’État (sous-préfète et DDTM) ont tenté d’effectuer un état des lieux plus précis.

Le chiffre de 1 000 à 2 000 ha a été avancé. Mais il faudra attendre que les élus des communes aient fait le tour des propriétés touchées pour avoir un chiffre définitif.

RÉPONSES INDIVIDUALISÉES DE L’ÉTAT

Les viticulteurs qui ne sont pas assurés pourraient bénéficier d’une exonération sur le foncier non bâti. La possibilité de dégrèvement des charges sociales n’est pas encore acquise. Il est vrai que, faute de représentant de la MSA à cette réunion, les viticulteurs sont restés sur leur faim.

Hugues Delayat ne se fait pas d’illusion. L’assurance des services de l’État que des réponses individualisées seraient préparées laisse ce viticulteur de marbre. « Tout ça, c’est de la communication et de la langue de bois », estime-t-il.

Hugues Delayat, qui a déjà perdu 70 % de sa récolte au printemps 2013, va faire le dos rond une nouvelle fois. Ce viticulteur vend l’intégralité de sa production en bouteilles (dont 50 à 70 % à l’export). Il n’est pas assuré et ne compte pas changer d’avis.

SURVEILLER

« Depuis toujours, j’ai fait le choix d’être mon propre assureur. Je me suis constitué un trésor de guerre. Certes, cela m’a coûté très cher, mais je ne regrette pas ma politique de stockage » confie-t-il. De fait, il peut tabler sur cinq années de stocks en permanence. « Je mets sur le marché des millésimes anciens que je valorise », explique-t-il.

Dans les jours qui suivent, Hugues Delayat va surveiller ses vignes dévastées. Il espère que, par endroits, la floraison se poursuivra. « Il n’y a jamais de certitude avec la nature et le vivant », constate-t-il.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Grêle dans l’Aude et l’Hérault 
Le Foll mobilise les services de l’État

Publié le 09 juillet 2014

Grêle dans l’Aude
« Je suis anéanti »

Publié le 08 juillet 2014

Aude
La grêle a fait des dégâts « considérables » dans les vignes

Publié le 08 juillet 2014

Côte-d’Or 
Les vignerons grêlés veulent des gestes forts de l’État

Publié le 02 juillet 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin