Actualités viticoles

Gironde La coopérative Alliance Bourg dans la tourmente

Publié le mercredi 14 mai 2014 - 17h50

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Suspicion de malversations, mauvaise gestion, baisse de la rémunération des coopérateurs, déficits : la cave coopérative Alliance Bourg est plongée dans la tourmente. La nouvelle équipe en place a du pain sur la planche.

L’assemblée générale de la coopérative Alliance Bourg (142 coopérateurs, 872 ha, 43 000 hl en récolte normale, 3,4 millions de cols vendus  dont 15 % à l’export) a appris, le 26 avril, la démission forcée de son président mis en cause pour des « irrégularités ».

Alliance Bourg emploie 35 salariés et dispose d’une filiale, un groupement d’employeurs, qui met à la disposition de la cave et des coopérateurs sept salariés en CDI. « L’ancien président a utilisé le groupement en payant, via la cave coopérative, des factures qui auraient dû être réglées par sa propre entreprise. Il s’est servi du groupement à des fins personnelles. C’est ce qui a été révélé par les commissaires aux comptes », explique Christophe Doucet, élu nouveau président de la coopérative. L’affaire a été portée devant le procureur de la République. Un audit est en cours sur le groupement d’employeurs et sur la SCEA qui gère les fermages de la coop.

Sur place, les révélations ont provoqué un choc. Le moral des coopérateurs est au plus bas d’autant qu’une lettre anonyme, dénonçant les agissements du président, circule dans le vignoble. Ce courrier fait état d’un déficit « de 700 000 € et ce malgré que la rémunération des coopérateurs ait diminué de 30 % ». La cave qui a réalisé un chiffre d’affaires de 10,5 millions d'euros sur l’exercice 2013 « affiche bien un déficit de 700 000 € », indique Mickaël Violleau, le nouveau directeur général de la cave, qui précise toutefois que, contrairement à ce qu’affirme la lettre anonyme, il n’y a pas de plan social en vue.

Pour redresser la situation, la nouvelle équipe compte réduire les heures supplémentaires effectuées par les salariés de la coop les ramenant « de 3 000 heures à moins d’un millier ». Tous les postes de charge vont être revus. De même, des renégociations vont être engagées auprès des prestataires extérieurs qui réalisaient des travaux viticoles pour le compte de la SCEA, gestionnaire des fermages.

Plongée dans la tourmente, la cave risque une hémorragie de ses viticulteurs, d’autant que la gestion de l’ancienne équipe aurait aussi provoqué une flambée des frais de vinification qui pourraient passer de 360 euros du tonneau à 500 euros selon les prévisions...

Alliance Bourg, créée en 2007, avait déjà dû affronter le départ de plusieurs de ses coopérateurs lorsqu’elle avait tenté un rapprochement avec la puissante cave des Hauts de Gironde, devenue Tutiac. Le projet avait finalement avorté mais une quarantaine de coopérateurs, représentant 400 ha, avait quitté Alliance Bourg en 2009 pour rejoindre la cave des Hauts de Gironde.

Ce mercredi 14 mai, la coopérative doit se réunir en bureau. Il y sera examinée la suite à donner à cette lettre anonyme. « Nous allons déposer une main courante », indique Mickaël Violleau. Reste la question qui est sur toutes les lèvres : qui sont les auteurs de la lettre ? « Ce courrier a vocation à déstabiliser les coopérateurs », confie Christophe Doucet.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Gard
Bataille entre un viticulteur et son voisin au sujet d’un traitement

Publié le 02 juin 2014

Gironde
La cave coopérative de Flaujagues choisit Univitis

Publié le 19 mai 2014

Bordeaux 
Projet de fusion des caves coopératives de Saint-Émilion

Publié le 14 janvier 2014

Aude
Un viticulteur et la CGT s’affrontent devant les tribunaux

Publié le 22 novembre 2013

Farming Simulator
Les commentaires (1)

verite

mardi 20 mai 2014 - 22h46

*alliance bourg n'a jamais tente de se rapprocher de haut de gironde de façon democratique
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin