Actualités viticoles

Gascogne Un hélicoptère de l’armée endommage un hectare de vigne

Publié le mercredi 02 octobre 2013 - 18h21

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le 4 septembre dernier, le souffle produit par un hélicoptère du cinquième régiment d’hélicoptères de combat de Pau (Pyrénées-Atlantiques), resté en vol stationnaire au-dessus d’une vigne d’Emmanuel Dubosc, a plié une cinquantaine de rangs. Le vigneron a porté plainte et l’armée devrait le dédommager.

Les vignes d'Emmanuel Dubosc ont été pliées en deux par le souffle des pales d'un hélicoptère de l'armée. © P. BATAILLE/SUD-OUEST

Les vignes d'Emmanuel Dubosc ont été pliées en deux par le souffle des pales d'un hélicoptère de l'armée. © P. BATAILLE/SUD-OUEST

« Si l'on avait pas su ce qui s’était passé, on aurait pu penser qu’un ovni s’était posé dans ma vigne », raconte Emmanuel Dubosc, un viticulteur qui exploite 20 ha de vigne à Viella (Gers). C’est grâce à un voisin qui a assisté à la scène que le vigneron a compris pourquoi, sur 2 ha de cabernet sauvignon qu’il a plantés il y a dix ans, une cinquantaine de rangs ont été pliés en deux.

Le 4 septembre dernier, un hélicoptère du cinquième régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Pau (Pyrénées-Atlantiques) est resté en vol stationnaire au-dessus de cette parcelle. Le souffle des pales a tout simplement plié une cinquantaine de rangs.

« Sur une partie des rangs, les piquets – des P5 de Profil d’Alsace – sont tordus à l’équerre et les vignes sont penchées, explique-t-il. Le raisin n’est pas tombé, mais les vignes sont les unes sur les autres. Les vendanges vont commencer en fin de semaine prochaine. Je ne vais pas pouvoir utiliser la machine. Je ne sais pas encore si je vais ramasser le raisin à la main. En cabernet sauvignon, les grappes sont petites, ça va être long. »

Plud de 5 000 euros de dégats

Emmanuel Dubosc a fait les comptes. Cent quatre pieds de vigne ont été endommagés. Il estime la perte à 60 hl qu’il ne pourra pas livrer à la coopérative Plaimont. Cela correspond à un manque à gagner de 5 000 euros. À cela s’ajoutent le rachat de piquets et la main-d’œuvre pour les replanter sur un sol dur et caillouteux. Même s’il attend l’hiver que les ceps soient taillés, le travail va être dur.

Lorsqu’il a constaté les dégâts, Emmanuel Dubosc a tout de suite porté plainte à la gendarmerie et contacté l’armée. Cette dernière est venue sur place et n’a pas nié les faits, selon le vigneron. Un gradé a indiqué à notre confrère « Sud-Ouest » que « ce sont des choses qui arrivent fréquemment dans la zone attribuée pour les entraînements » et que l’armée a « le droit de voler très bas et très vite ».

Le vigneron précise qu’on lui a promis une indemnisation qui devrait être négociée par Groupama, son assureur, qui va également évaluer les dégâts. Mais il ne sait pas quand la procédure aboutira.

« L’armée fait souvent des manœuvres dans le secteur, mais il y a tellement de prairies autour de mes parcelles que je ne comprends pas pourquoi l’hélicoptère s’est arrêté là, conclut Emmanuel Dubosc. Une vigne est plantée pour quarante ou cinquante ans, il vaut mieux éviter de l’endommager au bout de dix ans. »

Florence Jacquemoud

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vouvray 
L'incertitude dans l’attente d’une maigre vendange

Publié le 01 octobre 2013

Alsace
Un conservatoire des vieux cépages

Publié le 18 septembre 2013

Ravageurs
Le flatide pruineux détecté en Alsace

Publié le 09 septembre 2013

Gironde
Le préfet autorise l'achat de vin pour les viticulteurs grêlés

Publié le 05 septembre 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin