Actualités viticoles

François Hollande  « Le vin est une valeur de la France »

Publié le samedi 21 février 2015 - 16h09

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

En visite au Salon de l'agriculture à Paris, le président de la République a garanti qu'il n'y aurait pas de nouvelle mesure contre la publicité pour le vin dans le cadre de la future loi de santé publique. « Le vin est une valeur de la France », a-t-il déclaré.

François Hollande est accueilli par Jean-Marie Barillère, président du Cniv, au pavillon des vins du Salon de l'agriculture.©B.COLLARD

François Hollande est accueilli par Jean-Marie Barillère, président du Cniv, au pavillon des vins du Salon de l'agriculture.©B.COLLARD

Il est 11 h 15 lorsque François Hollande arrive au pavillon des vins du Salon de l’agriculture, à Paris, ce 21 février. Les lieux sont interdits depuis plus d’une demi-heure au public par une vingtaine d’agents de sécurité intraitables.

Jean-Marie Barillère, président du Cniv, l’organisateur du stand, et Jérôme Despey, président du conseil des vins de FranceAgriMer, accueillent chaleureusement le président de la République. Plus tôt dans la matinée, celui-ci leur a donné satisfaction sur un sujet crucial pour la filière : la loi Évin ne sera pas renforcée.

Lors du petit-déjeuner, qu’il a pris entre 9 h 30 et 10 h 30 avec les principaux représentants de la filière agricole, « il nous a assuré qu’aucune disposition nouvelle ne serait prise en matière de publicité pour le vin dans le cadre de la loi de santé publique », explique Jérôme Despey.

Cette assurance confirme celle qu’avait déjà donnée Marisol Touraine, ministre de la Santé, à des députés du groupe viticole de l'Assemblée nationale. L’Anpaa ne devrait donc pas réussir à faire interdire la publicité sur internet, à imposer « l’alcool est dangereux » sur les publicités et à interdire les cuvées aux noms fantaisistes comme elle le souhaite.

Ce sujet très conflictuel étant déminé, le président de la République est venu sur le pavillon des vins pour déguster et écouter, à nouveau, les doléances de la filière.

Jean-Marie Barrillère s’est chargé de les lui rappeler. Il lui a expliqué toute l’importance de l’exportation pour la filière vin. Or, « les vins chiliens entrent en Chine sans subir de taxe, contrairement aux vins européens », a souligné le président du Cniv. Il a également insisté sur la volonté de la viticulture de maintenir une OCM spécifique, avec ses « mesures structurantes ». Il a souligné la nécessité de protéger les indications géographiques, affirmant que même au sein de l’Union européenne, « la Lettonie ne reconnaît pas l’appellation champagne ». Ce qui a eu l’air de surprendre François Hollande.

« UN PRODUIT DE BONHEUR »

« Le vin est un produit de convivialité. Un produit de bonheur », a poursuivi Jean-Marie Barillère. « C’est une valeur de la France. Il faut y prêter plus d’intérêt », a répondu le président de la République, ravissant ses hôtes.

Puis, Jean-Marie Barrillère a encore insisté sur la nécessité de soutenir la recherche sur les maladies du bois. Il a parlé des difficultés que rencontrent les interprofessions avec les « passagers clandestins », ces producteurs qui refusent de payer leurs CVO. « Je vois que des passagers clandestins, il y en a partout », a plaisanté François Hollande.

Ce fut ensuite le moment de déguster. Trois vins au programme : un marsestel de Savoie, un blanc du Domaine Eugène Carre, un côtes-de-provence rosé, réserve du Château de Brégançon, et un montravel du Château Moulin Caresse.

Le président de la République a apprécié l’exercice, malgré des traits visiblement fatigués. Voyant cela, Étienne Laporte, le sommelier qui officiait, lui a proposé de déguster un quatrième vin : un IGP pays d’Oc des Vignobles d’Agly.

Voilà que les minutes sont passées. Il est déjà temps pour François Hollande de poursuivre sa visite, laissant ses hôtes satisfaits de son passage.

Bertrand Collard La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Salon de l’agriculture
Nicolas Sarkozy trinque avec la filière

Publié le 25 février 2015

Manuel Valls au SIA
Le vin, « un produit phare » de la France

Publié le 23 février 2015

François Hollande au Salon de l’agriculture
Le vin ne sera pas diabolisé

Publié le 23 février 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin