Actualités viticoles

Faucheurs de vignes OGM Ouverture du procès en appel

Publié le jeudi 20 mars 2014 - 15h03

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le procès en appel de 54 faucheurs d’OGM venus de toute la France s’est ouvert le 19 mars. Ils avaient été condamnés fin 2011 à de la prison avec sursis pour avoir saccagé une parcelle de vigne expérimentale transgénique à l’Inra de Colmar (Haut-Rhin) en 2010.

Le procès en appel des faucheurs de la parcelle de vigne OGM cultivée dans l’enceinte de l’Inra, en août 2010, se tient actuellement devant la cour de Colmar (Haut-Rhin). Poursuivis pour « dégradation d’une parcelle OGM autorisée » (un délit créé en 2008), les militants encourent trois ans de prison et 150 000 euros d’amende. Une quarantaine d’entre eux se sont déplacés à l’audience.

Appelés chacun à leur tour à la barre, les prévenus ont développé un argumentaire politique pour se justifier.

« Nous attendons que la justice reconnaisse la légitimité de notre action », a ainsi exposé Tchandra Cochet, 26 ans, qui a estimé « incroyable qu’un institut public comme l’Inra ait été porteur de cette mascarade d’essai ».

« Les OGM participent d’un dispositif malfaisant. Il fallait bien faire quelque chose, sinon je n’arriverais pas à me regarder dans la glace le matin », a expliqué une autre militante, Bénédicte Bonzi, une éducatrice spécialisée parisienne âgée de 32 ans.

« État de nécessité »

« Si on applique systématiquement ce principe en disant "ce n’est pas juste, donc j’agis", est-ce que ça ne va pas déboucher sur la chienlit ? » s’est demandé le président Bernard Meyer.

La défense entend plaider la relaxe, en soulevant « l’état de nécessité », a expliqué maître Jérôme Bouquet-Elkaïm, du barreau de Rennes (Ille-et-Vilaine). Il faisait référence à un article du code pénal qui rend « pénalement non responsable » celui ou celle qui agit « face à un danger actuel ou imminent ».

La décision devrait être mise en délibérée jusqu'au 14 mai.

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Droit des appellations
Châteauneuf-du-Pape poursuit les Vignerons de la Méditerranée

Publié le 11 février 2014

Gironde
Traîné devant les tribunaux pour avoir curé un fossé

Publié le 22 janvier 2014

CVO
La Confédération paysanne veut l'exonération des petits producteurs

Publié le 20 novembre 2013

CVO
Procès de viticulteurs dans l’Aude les 16 et 23 septembre

Publié le 26 août 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin