Actualités viticoles

Exportations  Les ventes vers l’Europe en demi-teinte

Publié le lundi 19 septembre 2011 - 16h33

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le bilan des exportations au premier semestre 2011 est positif, affichant une progression en valeur de 15 % par rapport au premier semestre 2010. Mais cette bonne nouvelle est essentiellement à mettre à l’actif du grand export, les ventes vers l’Europe étant plus nuancées.

Si les ventes vers nos deux plus gros clients européens – l’Angleterre et l’Allemagne – sont respectivement en hausse de 9 et 6 % au premier semestre 2011, on observe une baisse de 6 % en Belgique, de 4 % aux Pays-Bas et de 5 % en Espagne.

Au total, nos ventes dans l’Union européenne progressent seulement de 4 % en valeur et de 1 % en volume au cours du premier semestre 2011.

La Belgique est un pays vers lequel les exportations ont beaucoup chuté en 2009. Elles n’ont toujours pas retrouvé leur niveau antérieur. Au premier semestre 2008, nos ventes en Belgique s’élevaient à 558 millions d’euros. Elles n’atteignent plus que de 245 millions d’euros en 2011.

Pendant cette même période, les exportations vers la Chine ont été multipliées par 3,5, pour atteindre 305 millions d’euros au premier semestre 2011. « Les marchés européens sont des marchés matures, où le volume l’emporte souvent sur la valeur. Les exportateurs vont chercher la valeur dans le grand export, notamment vers l’Asie », explique Benoît Stenne, directeur général adjoint de la FEVS.

Mais les fortes secousses sur les marchés boursiers en août et septembre ont changé la donne. Les exportateurs notent un flottement sur les quinze premiers jours du mois de septembre. « Pendant les périodes de crise, les ventes vers les États-Unis et certains pays d’Asie baissent. L’Europe, elle, reste un marché très important, globalement stable et sûr », poursuit Benoît Stenne.

Cette règle se confirmera-t-elle ? Si oui, les marchés européens et le marché français pourraient de nouveau être très courtisés. Mais il est encore trop tôt pour savoir quelle sera l’attitude des acheteurs américains et chinois dans le contexte économique incertain actuel.

A. L.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin