Actualités viticoles

Export  L’Allemagne monte en gamme

Publié le vendredi 23 octobre 2015 - 15h41

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Traditionnellement tourné vers des vins peu valorisés, le marché allemand se laisse tenter par une montée en gamme. En 2014, nos exportations y ont progressé de 13 % en valeur, alors que la hausse n’était que de 4 % en volume.

La tendance s’observe depuis de longs mois déjà, FranceAgriMer la confirme. L’organisme note « une dynamique de valorisation sur le marché allemand, aussi bien sur les effervescents que sur les vins tranquilles ». Cette constatation résulte de son bilan 2014 sur la place de la France dans les importations des États-Unis, de la Chine, de l’Allemagne et du Royaume-Uni.

En effet, en 2014, la valeur de nos exportations vers l’Allemagne a progressé bien plus vite que le volume. Par rapport à 2013, elle a bondi de 13 %, passant de 682 à 770 millions d’euros. En volume, la hausse n’est que de 4 %, à 2,6 millions d’hl exportés l’an dernier.

LA FRANCE, TROISIÈME IMPORTATEUR DE VINS EN ALLEMAGNE

« La France progresse en valeur du fait d’une hausse des prix continue depuis 2010, avec la sortie de la crise économique », observe FranceAgriMer dans l’étude. Le bilan conclut que, si la France a perdu des parts de marché en volume au début des années 2000, elle garde une place d’importance dans les importations allemandes de vin, en troisième position derrière l’Italie et l’Espagne.

C’est surtout vrai pour les échanges en bouteilles. La France se place juste derrière l’Italie sur ce segment. En effet, 21 % des bouteilles importées en Allemagne viennent du vignoble français, conte 44 % pour l’Italie.

Et si l’Allemagne fait venir toujours moins de bulles (moins de 650 000 hl toutes origines confondues en 2014 contre plus de 900 000 en 2000), la France gagne du terrain sur ce secteur hautement valorisé autrefois trusté par les effervescents Ibériques. Elle est passée de 18 % des parts de marché en volume en 2000 à 33 % en 2014, talonnant l’Espagne laquelle est tombée de 49 % en 2000 à 35 % en 2014.

Emilie-Anne Jodier
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Export
Hausse des expéditions de bordeaux vers la Chine

Publié le 24 septembre 2015

Bourgogne
L’export retrouve des couleurs en 2015

Publié le 18 septembre 2015

Bourgogne
Les marchés décrochent

Publié le 10 juillet 2015

Champagne
Bons résultats pour Nicolas Feuillatte

Publié le 22 mai 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin