Actualités viticoles

Exploitations viticoles Hausse du revenu en 2014

Publié le vendredi 17 juillet 2015 - 10h13

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le revenu des exploitations viticoles atteint 51 300 euros en 2014, selon les chiffres publiés par les services statistiques du ministère de l’Agriculture, début juillet. Bien au-dessus des revenus des autres filières agricoles, il est en hausse de 38 % par rapport à l’année 2013.

« Une récolte en forte hausse par rapport à celles exceptionnellement basses de 2012 et 2013 et des stocks réduits » expliqueraient la hausse du revenu des exploitations viticoles en 2014, selon les services statistiques. ©P.ROY

« Une récolte en forte hausse par rapport à celles exceptionnellement basses de 2012 et 2013 et des stocks réduits » expliqueraient la hausse du revenu des exploitations viticoles en 2014, selon les services statistiques. ©P.ROY

Réunie début juillet, la commission des comptes de l’agriculture et de la nation vient de publier son rapport sur le résultat courant par actif non salarié avant impôt (RCAI) des exploitations agricoles en 2014. La moyenne nationale s’élève à 27 200 euros (+8 % par rapport à 2013), même si les services statistiques pointent des disparités importantes en fonction des filières.

Les exploitations viticoles, elles, affichent un RCAI de 51 300 euros. L’augmentation pour la viticulture est de l’ordre de 38 % par rapport à 2013 (37 300 euros) et de 30 % par rapport à la moyenne des années 2000-2013 (39 400 euros). Il s’agit ainsi du revenu le plus conséquent de ces quinze dernières années, sans arriver au niveau des records de 1998 et 1999 (respectivement à 57 000 et 64 600 euros).

DES PRIX BIEN ORIENTÉS

Prudents dans leurs estimations (le résultat moyen des exploitations viticoles était annoncé à 46 200 euros fin 2014), les services statistiques ministériels expliquent mécaniquement cette hausse par « une récolte en forte hausse par rapport à celles exceptionnellement basses de 2012 et 2013 et des stocks réduits. Les prix resteraient bien orientés sur la campagne ».

Plus généralement, les experts soulignent que « l’année 2014 est marquée par une baisse des prix à la production pour la plupart des productions, à l’exception de la viticulture, des élevages bovins lait, ovins, caprins et de l’aviculture ».

Cliquez ici pour accéder aux documents publiés par le ministère de l'Agriculture.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Stock 
Les chiffres des volumes au commerce désormais disponibles

Publié le 12 décembre 2014

FranceAgriMer
Nouveau site pour l’Observatoire de la viticulture

Publié le 08 décembre 2014

Installations en viticulture
Une nouvelle baisse en 2011

Publié le 14 novembre 2012

Prévisions de récolte 
Un potentiel estimé à 46,7 millions d’hl

Publié le 06 juillet 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin