Actualités viticoles

Étude prospective Boum des ventes de vins haut de gamme d’ici 2016

Publié le mercredi 16 janvier 2013 - 17h16

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Selon le cabinet IWSR (International Wine and Spirit Research), le marché mondial du vin va croître d’ici 2016. Les ventes de bouteilles à plus de 10 dollars TTC, prix consommateurs, devraient s’envoler. En France, les ventes de vins de premier prix vont continuer à baisser.

Les ventes de bouteilles à plus de 10 dollars devraient s’envoler d'ici 2016. © PHOTONONSTOP

Les ventes de bouteilles à plus de 10 dollars devraient s’envoler d'ici 2016. © PHOTONONSTOP

D’ici 2016, la croissance de la consommation mondiale de vin devrait s’accélérer et retrouver le rythme des années 2000-2005. Les ventes de vins devraient progresser de 5,3 % entre 2012 et 2016 pour atteindre l’équivalent de 34,481 milliards de bouteilles. Tous les segments de marchés devraient progresser. Telles sont les prédictions du cabinet IWSR réalisées pour le compte de salon Vinexpo.

IWSR prévoit une progression de 2,8 % du nombre de bouteilles vendues à moins de 5 dollars TTC le col (prix consommateur). Pour les bouteilles entre 5 et 10 dollars, la progression serait de 10 %. Au-delà de 10 dollars le col, c’est l’envolée, avec une hausse de 30 % des ventes. À terme, le segment des vins de moins de 5 dollars perdrait 2,55 points de parts de marché, mais représenterait encore 67 % des ventes totales de vins tranquilles.

En France, les perspectives sont différentes. D’après l’étude Vinexpo, la consommation de vin devrait reculer de 2,9 % sur les quatre ans à venir. En 2016, elle atteindrait l’équivalent de 3,5 milliards de cols.

« Le segment de marché des vins achetés à moins de 5 dollars, soit 3,59 euros la bouteille, devrait baisser de presque 7 % en volume, tandis que les vins consommés à plus de 10 dollars la bouteille (7,19 euros) devraient connaître un engouement croissant (+ 21 % entre 2011 et 2016) », a expliqué Robert Beynat, directeur de Vinexpo, lors de présentation de l’étude IWSR le 15 janvier.

Même si ce segment du haut de gamme ne représente que 6 ou 7 % des volumes consommés dans notre pays, il place tout de même la France en troisième position des marchés consommateurs de vins à plus de 10 dollars, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni. À noter qu’à l’horizon 2016, la consommation de vins achetés à plus de 10 dollars le col devrait être plus importante en Chine qu’en France.

L’étude menée par le salon Vinexpo en partenariat avec le cabinet anglo-saxon IWSR couvre 28 pays producteurs et 114 marchés de consommation. Voir le site de Vinexpo pour plus d’informations.

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin