Actualités viticoles

Étiquetage  Les États-Unis mécontents des règles européennes sur les mentions traditionnelles

Publié le mardi 02 avril 2013 - 11h52

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Lundi 1er avril, les États-Unis ont critiqué les restrictions empêchant les vins américains vendus dans l’Union européenne d’utiliser les termes traditionnels de « château » ou de « grand cru » sur leurs étiquettes.

Les États-Unis estiment que la réglementation européenne quant aux mentions traditionnelles a découragé des producteurs américains d’entrer sur le marché européen. © P. ROY

Les États-Unis estiment que la réglementation européenne quant aux mentions traditionnelles a découragé des producteurs américains d’entrer sur le marché européen. © P. ROY

« La réglementation de l’Union européenne sur les termes traditionnels restreint gravement la possibilité de producteurs de vins non-européens d’utiliser des termes généraux ou évocateurs et commercialement porteurs pour décrire leurs produits vendus dans l’Union européenne », indique le rapport sur les barrières douanières publié par la représentation américaine au commerce extérieur (USTR).

Selon ce rapport, les producteurs non-européens ne peuvent faire figurer ces termes sur leurs étiquettes qu’après avoir obtenu l’accord des autorités européennes.

« L’industrie américaine estime que la régulation a découragé des exportateurs d’essayer d’entrer sur le marché européen », insiste ce rapport publié au moment où les États-Unis et l’Union européenne sont sur le point de lancer des négociations visant à créer une des principales zones de libre-échange au monde.

L’USTR juge également « problématique » le fait que l’Union européenne chercherait à étendre cette liste d’autres « termes traditionnels » alors même que ces mentions n’auraient pas la même définition au sein de l’Europe.

Notant que la réglementation européenne chercherait à éviter une « confusion » des consommateurs, le rapport s’étonne que certains vins du Chili, d’Afrique du Sud ou du Canada aient été autorisés à utiliser ces mentions.

Selon l’USTR, les États-Unis tenteront cette année de « lever leurs inquiétudes » sur ce dossier en discutant avec leurs partenaires européens au sein du Comité sur les obstacles techniques au commerce (OTC), rattaché à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), et lors de « rencontres bilatérales ».

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin