Actualités viticoles

Environnement Onze GIEE reconnus en viticulture

Publié le vendredi 09 octobre 2015 - 11h04

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Au 4 octobre, 128 groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) ont été reconnus. Onze concernent la viticulture.

L'agroécologie progresse en France. En témoigne le succès des Groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE) (1).

Le 4 octobre, on en comptait 128. Cela représente un total de 2 300 agriculteurs engagés sur plus de 200 000 ha.

Onze de ces GIEE concernent la viticulture. Il y en un en Alsace, quatre en Aquitaine, deux en Languedoc-Roussillon, un en Limousin, un en Paca, un en Poitou-Charentes et un en Rhône-Alpes. Précision importante : dans certains de ces GIEE, les viticulteurs sont associés à des exploitants appartenant à d’autres filières.

Ces GIEE viticoles regroupent 374 professionnels et couvrent plus de 2000 ha.

Concrètement, quels sont les projets que les viticulteurs mettent en œuvre ? En Alsace par exemple, le GIEE porté par le syndicat viticole de Westhalten (18 viticulteurs impliqués) vise à expérimenter des alternatives d’entretien des sols (implantation de piloselle sous le rang, labour du cavaillon avec un matériel spécifique, implantation d’espèces sauvages locales de landes sèches dans les interrangs) pour se passer complètement des herbicides.

En Aquitaine, un GIEE porté par l’association SME vins de Bordeaux (24 viticulteurs impliqués) a pour objectif la mise en place d’un modèle technico-économique pour valoriser les ceps et les sarments en bois énergie.

Des initiatives donc très diverses…

(1) Les GIEE sont des collectifs d’agriculteurs reconnus par l’État qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques dans le but d’améliorer leurs performances économiques, environnementales et sociales

Christelle Stef
La Vigne-Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Récolte 2013 
Dernières prévisions à 44,5 millions d’hectolitres

Publié le 06 septembre 2013

Languedoc
Des solutions à l’étude pour remplacer les DPU

Publié le 13 mai 2013

Phytos
108 produits autorisés à l’importation

Publié le 26 mars 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin