Actualités viticoles

Enquête « Que Choisir » Des retombées négatives aux Pays-Bas

Publié le vendredi 27 septembre 2013 - 16h34

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les résultats de l’enquête « UFC-Que Choisir » sur les résidus de pesticides dans les vins ont largement été relayés par les médias néerlandais où ils ont provoqué un vif émoi. Depuis, les choses se sont apaisées.

L’eurodéputée néerlandaise Esther de Lange (CDA). © M. WALLICAN

L’eurodéputée néerlandaise Esther de Lange (CDA). © M. WALLICAN

« La peste soit des pesticides », c’est sous ce titre accrocheur que la revue « UFC-Que Choisir » vient de publier les résultats de l’analyse des résidus de pesticides dans 92 vins français (voir notre article Résidus de pesticides : nouvelle enquête « UFC-Que choisir »). Tous contiennent des résidus, y compris les dix vins bios de l’échantillon, ne serait-ce qu’à l’état de trace. Mais les teneurs sont toutes largement inférieures aux limites maximales de résidus (LMR) fixées pour les raisins de cuve.

Aux Pays-Bas, cette enquête a fait beaucoup de bruit et nuit à l’image des vins français. Plusieurs quotidiens nationaux et régionaux, radio et télévision ont parlé de « résidus de produits phytosanitaires dans les vins français qui seraient nocifs pour la santé, voire cancérigènes », rapporte Michèle Lainé, du bureau de la Sopexa des Pays-Bas.

Suite à cette déferlante médiatique, l’eurodéputée néerlandaise Esther de Lange (CDA) a déclaré au quotidien « Algemeen Dagblad » que « l’Europe doit à présent écouter les pays consommateurs, au lieu de seulement écouter les pays producteurs et analyser le contenu des vins français ».

La Sopexa et FranceAgriMer ont donc diffusé à la presse néerlandaise un communiqué de presse au nom du Cniv (Comité national des interprofessions viticoles) et de l’IFV (Institut français de la vigne et du vin) qui se veut rassurant. Depuis les choses semblent s’être calmées.

Les clarifications du labratoire d'analyse

En France aussi, l’IFV a discrètement diffusé un argumentaire rassurant pour que les domaines et organismes concernés puissent répondre aux questions des journalistes.

D’autres organismes ont réagi publiquement. La Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) souligne que « les vins bios sont la seule garantie sérieuse » et qu’elle « rejoint les consommateurs dans leurs revendications de plus de garantie concernant les pesticides dans le vin ». Et, surtout, elle demande à ce que « l’État fasse la promotion de la viticulture bio, et plus généralement de l’agriculture biologique, à l’aide d’une taxe significative sur les produits phytosanitaires ».

Pascal Chatonnet, le directeur d’Excell, un laboratoire d’analyses à Bordeaux (Gironde), est largement cité comme expert dans l’enquête d’« UFC Que choisir ». Mais ce qu’omet de préciser notre confrère, c’est qu’il a lui-même conduit les analyses.

Celui-ci le confirme dans un communiqué de presse. Il ajoute une clarification de nature à calmer les inquiétudes : « Le but du contrôle de pesticides étant d’essayer d’apprécier un risque toxicologique pour les consommateurs, on peut démontrer que, quels que soient les vins analysés, ils n’encourent aucun risque de ce type. Par rapport à des études d’"UFC Que choisir" réalisées quelques années auparavant, on note plutôt une (…) diminution de la quantité de résidus et du nombre de molécules détectées. »

Christelle Stef

Ces articles peuvent également vous intéresser

Micro-trottoir
Les achats des Parisiens pendant les foires aux vins

Publié le 07 octobre 2013

Résidus de pesticides 
Nouvelle enquête « UFC-Que choisir »

Publié le 25 septembre 2013

Chine
Des marques usurpent des AOC du Roussillon

Publié le 20 août 2013

Compétition
Premier concours international des vins élevés sous bois

Publié le 09 août 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin