Actualités viticoles

Enquête Les Français boudent l’affichage environnemental

Publié le mardi 07 avril 2015 - 16h54

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

D’après une récente étude menée par l’ESA d’Angers (Maine-et-Loire), le label AB est le seul écolabel un peu connu du grand public. D'autre part, les vins sont perçus comme d’autant plus respectueux de l’environnement qu’ils sont produits sur un petit terroir.

Dans le cadre du projet Qualenvic, financé par le Casdar, l'ESA d'Angers s'est penchée sur la perception de l'affichage environnemental par les consommateurs. Frédérique Jourjon, directrice de la recherche, a présenté les résultats lors du WinEsa, organisé à Angers le 3 avril dernier. Ses résultats s'appuient sur un volet qualitatif, avec deux groupes l'un à Lille et l'autre à Angers, et une étude quantitative, 3 700 consommateurs de toute la France ayant été consultés entre 2012 et 2015.

Lors de son intervention, Frédérique Jourjon a rappelé qu'en Europe, 72 % des consommateurs aimeraient que l'étiquetage carbone soit obligatoire sur les produits alimentaires (étude Ethicity, 2013). Mais l'enquête qu'elle a réalisée auprès des deux groupes de 8 à 12 consommateurs à Lille et à Angers montre que ces derniers sont plus attentifs à l'AOC, à la présence de médaille ou encore au prix d'un vin qu'à son mode de production.

DES RÉPONSES SURPRENANTES

L'enquête quantitative révèle quant à elle que les Français ne connaissent qu'un seul écolabel. Sur 1000 personnes à qui il a été demandé d'en citer spontanément un, 45 % n'ont cité que le label AB et 45 % n'ont pas su répondre. Quand on leur a présenté deux photos de bouteilles, une labellisée AB et l'autre pas, près de la moitié des participants n'ont pas su dire quel était le produit le plus respectueux de l'environnement.

En revanche, les consommateurs font l'association entre le « local » et le « respect de l'environnement ». L'image environnementale des vins AOC est meilleure que celle des vins IGP et sans IG. Le consommateur accorde plus de confiance à l'AOC car pour eux le produit est plus « contrôlé ».

Toujours selon cette deuxième enquête, l'Alsace et le Val de Loire sont perçues comme les régions viticoles les plus respectueuses de l'environnement, pour 1900 sondés. Bordeaux et la Champagne arrivent dernières. Surprenant lorsque l'on sait que ces deux régions se sont organisées collectivement pour l'environnement. Au sein d'une même région, la notoriété des appellations influence la perception des consommateurs. Ainsi, ils pensent que les vins de Saint-Émilion sont plus respectueux de l'environnement que les bordeaux génériques.

Peu sensibles aux messages environnementaux, les Français souhaitent en revanche plus d'informations sur les conditions de production et sur l'impact des vins sur la santé.

Marion Bazireau

Ces articles peuvent également vous intéresser

Accord avec la Chine 
Les exportateurs de vin français soulagés

Publié le 21 mars 2014

Enquête antidumping
La Chine annonce un accord avec les européens

Publié le 21 mars 2014

Enquête antidumping
Pierre Moscovici a mis le sujet sur la table en Chine

Publié le 27 novembre 2013

Enquête
Un Français sur trois consomme des vins bios

Publié le 15 octobre 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin