Actualités viticoles

Enquête antidumping La Chine annonce un accord avec les européens

Publié le vendredi 21 mars 2014 - 15h01

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La Chine a annoncé le 21 mars qu’elle allait mettre un terme à l’enquête antidumping contre les exportateurs européens de vins après « un accord entre des organisations professionnelles ». Un apparent geste de bonne volonté avant la tournée européenne du président Xi Jinping.

Après six rounds de négociations au cours des quatre derniers mois, les organisations professionnelles viticoles de Chine et de l’Union européenne sont parvenues à un « protocole d’accord », a précisé le ministère du commerce chinois. De quoi mettre un terme à l’enquête antidumping lancée contre les exportateurs de vins européens en juillet dernier (voir notre article du 2 juillet 2013).

« Nous sommes satisfaits de voir les deux parties chercher à mieux se comprendre et coopérer pour résoudre leurs différends », s’est félicité le ministre Gao Hucheng, estimant qu’elles avaient fait preuve « de réalisme et de souplesse ».

Cette annonce intervient à la veille de la première tournée européenne du président chinois Xi Jinping, qui se rendra notamment en France et à Bruxelles.

La Chine avait ouvert début juillet une enquête antidumping sur le vin qu’elle importe de l’Union européenne en réponse à l’instauration par la Commission européenne de taxes provisoires sur les panneaux photovoltaïques chinois.

Éviter une guerre commerciale

Prévue pour durer un an, l’enquête devait également se pencher sur les subventions au secteur viticole dans l’Union européenne et leur impact sur la production de vin en Chine.

Après ce début d’escalade, soucieuses d’éviter une guerre commerciale, la Commission européenne et les autorités chinoises étaient parvenues fin juillet à un accord provisoire dans le dossier du solaire.

L’UE avait ainsi accepté de mettre fin aux taxes antidumping provisoires, à condition que les exportateurs chinois de panneaux photovoltaïques respectent un prix plancher.

Selon le mémorandum d’accord signé le 18 mars, les firmes viticoles européennes apporteront « un soutien technique » à leurs homologues chinois et assureront le financement pour l’implantation en Chine de cépages adaptés ou encore la formation de viticulteurs chinois et de spécialistes du secteur.

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Accord avec la Chine 
Les exportateurs de vin français soulagés

Publié le 21 mars 2014

Bordeaux 
Baisse des ventes en 2013 à l’export et en grandes surfaces

Publié le 14 mars 2014

Exportations
La Chine réajuste son grand marché

Publié le 13 février 2014

Consommation de vin rouge
La Chine prend la tête

Publié le 29 janvier 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin