Actualités viticoles

Effervescents Castel fait pétiller l'IGP Pays d'Oc

Publié le lundi 31 mars 2014 - 19h48

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Castel se prépare à lancer deux IGP Pays d’Oc effervescents sous sa marque phare, Roche Mazet. Ces deux produits, pour lesquels le numéro un français du vin nourrit de grandes ambitions, arrivent en grande surface à des prix supérieurs à certains crémants.

Castel va élargir sa gamme d’IGP Pays d’Oc cépages Roche Mazet avec un chardonnay brut en blanc.

Castel va élargir sa gamme d’IGP Pays d’Oc cépages Roche Mazet avec un chardonnay brut en blanc.

Quand la première marque française de vin tranquille se positionne sur le segment des vins effervescents, la nouvelle ne passe pas inaperçue. D’autant que le négociant déploie les grands moyens pour élargir sa gamme d’IGP Pays d’Oc cépages Roche Mazet avec ces deux nouveaux produits : un chardonnay brut en blanc et une syrah brute en rosé.

Dans le dernier numéro de « Rayons boissons », le groupe s’est offert pas moins que quatre pages de pub pour vanter les atouts de ces deux nouveaux effervescents auprès des distributeurs et leur présenter son plan de lancement.

Castel organisera 1 300 animations de dégustations en magasin lors du lancement en avril 2014 et au moment des fêtes de fin d’année. Le premier achat sera 100 % remboursé aux consommateurs, puis ils bénéficieront de bons de réduction avec remise immédiate d’un euro. Côté publicité, Castel annonce une campagne d’affichage nationale avec 5 000 panneaux dans cent villes en fin d’année.

Là où d’autres ont fait le choix des vins de France, le leader français du vin a opté pour l’IGP Pays d’Oc pour doper le marché des vins effervescents dont les ventes dans les grandes surfaces françaises ont perdu 2 % en volume en 2013 (source IRI, tous effervescents confondus).

Méthode de la cuve close

Depuis 2011, le nouveau cahier des charges de l’IGP Pays d’Oc autorise la production d’effervescents, même si un recours devant le Conseil d’État par la fédération française des crémants est toujours en cours.

Castel mise sur la notoriété de sa marque Roche Mazet pour développer ses ventes sur ce nouveau segment. « Les effervescents sont un marché de marque, argumente-t-on chez Castel. Roche Mazet est déjà une marque leader en France. Elle est donc légitime pour porter la promesse des cépages du Pays d’Oc au cœur du rayon des vins effervescents. »

Ces deux effervescents sont élaborés selon la méthode de la cuve close avec six mois d’élevage « pour garantir la constance des cuvées », précise le groupe. La mise en bouteilles est réalisée dans la région de production. Les deux références sont positionnées à 5,95 euros la bouteille, prix de vente conseillé, un prix proche de certains AOC comme la Clairette de Die et supérieur à certains crémants d’Alsace en marque de distributeur.

Le lancement est pour le moment cantonné au marché français. Dans un second temps, il pourrait être étendu à l’international.

Michèle Trévoux

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vins sans IG 
Nouvelle charge de l’ODG Pays d’Oc

Publié le 22 avril 2014

Nouvelles plantations
Grand écart assumé entre l’Alsace et la Lorraine

Publié le 19 mars 2014

Plantations nouvelles
L’AGPV veut des garanties pour les AOC et les IGP

Publié le 12 mars 2014

Charentes 
Les vins de pays demandent 100 ha de droits nouveaux

Publié le 24 février 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin