Actualités viticoles

Écotaxe  Les vignerons indépendants veulent être exonérés

Publié le vendredi 25 octobre 2013 - 14h13

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Selon les Vif, la mise en place de l’écotaxe va augmenter le coût du transport de 8 à 15 centimes d’euro par kilomètre. Ils estiment que la filière, fragilisée par les aléas climatiques et la petite récolte, ne pourra pas supporter cette nouvelle charge. Ils demandent donc d’en être exonérés.

L’écotaxe risque d’augmenter le coût du transport de 8 à 15 centimes d’euros par kilomètre, selon les Vif. © P. ROY

L’écotaxe risque d’augmenter le coût du transport de 8 à 15 centimes d’euros par kilomètre, selon les Vif. © P. ROY

Pour les Vignerons indépendants de France (Vif), « la coupe est pleine ». La mise en place de l’écotaxe au 1er janvier 2014 va fortement les pénaliser. « L’impact est un peu compliqué à estimer, reconnaît Christelle Jacquemot, directrice des relations institutionnelles. Mais ce qui est sûr, c’est que le coût des intrants, notamment celui des bouteilles en verre vides, va augmenter, car les fournisseurs vont répercuter le surcoût de leur transport aux viticulteurs. De même, les transporteurs vont répercuter le coût de l’écotaxe au viticulteur lors des expéditions de vin. »

Le taux de la taxe sera différent d’une région à l’autre. Mais l’organisation estime que le coût du transport devrait augmenter de 8 à 15 centimes d’euros du kilomètre, ce qui n’est pas négligeable. Un surcoût que la filière ne pourra pas répercuter sur le prix de vente des bouteilles sans risquer de perdre des marchés.

EXPLOITATIONS FRAGILISÉES

Pour les Vif, pas question que les viticulteurs supportent cette nouvelle charge. Les exploitations sont déjà fragilisées par les aléas climatiques de cette année et par la petite récolte de 2012. Ils demandent donc au gouvernement d’ouvrir le champ de l’exonération de cette taxe à la viticulture.

De son côté, Xavier Beulin, le président de la FNSEA, a adressé le 23 octobre un courrier aux députés dans lequel il leur demande « de bien vouloir intervenir pour que la mise en place de l’écotaxe soit ajournée afin de ne pas encore plus fragiliser des producteurs et des territoires souvent déjà pénalisés par de graves distorsions de concurrence ».

Rappelons que l’écotaxe devra être acquittée par l’ensemble des entreprises de transport qui font circuler des camions de plus de 3,5 t sur les autoroutes et routes nationales non payantes et certaines départementales.

Prévue au 1er octobre 2013, sa mise en vigueur a été reportée au 1er janvier 2014.

Christelle Stef

Ces articles peuvent également vous intéresser

Fiscalité
Les Vignerons landais calculent le coût de l’écotaxe

Publié le 31 octobre 2013

Fiscalité 
Le Premier ministre suspend l’écotaxe sur tout le territoire

Publié le 29 octobre 2013

Champagne
Les Vignerons indépendants misent sur l’export

Publié le 23 septembre 2013

Vignerons indépendants
Le pique-nique pour tous dans 600 domaines

Publié le 14 mai 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin