Actualités viticoles

Droits de plantations Un colloque au Sénat pour faire pression sur Bruxelles

Publié le vendredi 01 avril 2011 - 16h16

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Lundi prochain, 4 avril, le groupe d'études viticoles au Sénat, en partenariat avec la Cnaoc et FranceAgrimer, va organiser un colloque au sénat sur le thème : « Les droits de plantation et l'avenir de la réglementation dans le secteur vitivinicole. »

Cet événement a pour ambition de rassembler des Etats-membres producteurs européens contre la libéralisation des droits de plantation, programmée par la Commission européenne pour fin 2015. Pierre Aguilas, président de la Cnaoc (Confédération des producteurs de vins et d'eaux-de-vie de vin à Appellations d'origine) veut demander au ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire, « d'user de sa capacité à rassembler pour réunir une majorité de gouvernements européens contre la libéralisation des droits ».

La journée s'organisera autour de deux tables rondes. Celle du matin sera consacrée au devenir des droits de plantation, en présence de Jesus Zorilla, chef de l'unité « Vins » de la Commission européenne. Outre une allocution de la députée Catherine Vautrin, auteur d'un rapport qui prône le maintien des fameux droits, il est aussi prévu des interventions de plusieurs représentants viticoles d'autres pays européens, parmi lesquels le président de la Rioja, celui du Chianti...

La deuxième table ronde, organisée l'après-midi, aura pour sujet « la viticulture est-elle un secteur à part de la Pac ? ». Pour la Cnaoc, il est essentiel que la viticulture puisse faire valoir son point de vue dans les prochains arbitrages budgétaires agricoles qui vont avoir lieu à propos de la réforme en cours de la Politique agricole commune.

Et de rappeler : « Le secteur viticole représente 4,4 % de la valeur de la production de l'Union européenne et 2,7 % du budget Feoga. » Au plan national, les chiffres sont encore plus parlants : la viticulture pèse 15,8 % de la valeur de la production agricole française (hors subvention) et seulement 3 % des dépenses Feoga...

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Droits de plantation
Les opposants à la libéralisation passent à neuf

Publié le 19 avril 2011

Réforme de la Pac
Les Vif veulent être entendus (vidéo)

Publié le 12 avril 2011

Droits de plantation
Trois nouveaux Etats se prononcent contre la libéralisation

Publié le 11 avril 2011

Droits de plantation
Demande officielle du Sénat pour maintenir le système

Publié le 07 avril 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin