Actualités viticoles

Divertissement  « Soif », une pièce de théâtre à consommer sans modération !

Publié le lundi 26 septembre 2011 - 13h46

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le vin joue les stars cette rentrée. Après avoir été tête d’affiche au cinéma fin août, c’est sur les planches qu’il fait maintenant parler de lui. Fred Nony et Corinne Touzet sont actuellement à l’affiche de « Soif », une pièce mise en scène par Marion Sarrault. Jouée jusqu’au 26 novembre au théâtre du Petit Saint-Martin, à Paris, cette pièce épicurienne est une ode à la dive bouteille.

Corinne Touzet, Fred Nony et Audrey Bourolleau, directrice de l’Union des Côtes-de-Bordeaux. © UCB/UNION DES COTES-DE-BORDEAUX

Corinne Touzet, Fred Nony et Audrey Bourolleau, directrice de l’Union des Côtes-de-Bordeaux. © UCB/UNION DES COTES-DE-BORDEAUX

Elle est journaliste, lui conçoit des fusées, ils se retrouvent après cinq ans de séparation. D’entrée de jeu, ils savourent un verre de Côtes-de-Blaye… Le ton est donné ! Quand ils décident d’imaginer une « échelle de Richter de la cuite », on comprend qu’ils ne vont pas s’arrêter au premier verre ! Au niveau 5, ils en arrivent au « Jeu de la vérité »… C’est alors que la relation d’amitié amoureuse se révèle…

« C’est une très belle histoire d’amitié à laquelle Fred Nony nous a conviés, souligne Audrey Bourolleau, directrice de l’Union des Côtes-de-Bordeaux. L’esprit de la pièce est le reflet du positionnement des Côtes-de-Bordeaux : des vins de convivialité, accessibles et chaleureux. Et si le théâtre est fait pour être vu, les Côtes-de-Bordeaux sont faits pour être bus ! » L’Union des Côtes-de-Bordeaux, sponsor de la pièce, offre à chaque spectateur une dégustation à l’issue de la représentation. Chaque soir, un château différent est présenté, la plupart du temps par le propriétaire lui-même. Quatre terroirs sont mis à l’honneur : Blaye, Cadillac, Castillon et Francs. Au total, ce sont soixante vins qui arrosent les soixante représentations.

« Je voulais avant tout écrire une pièce sur l’amitié homme/femme, explique Fred Nony, mais aussi sur le plaisir de la bonne chère et du bon vin. J’en ai assez du principe de précaution appliqué continuellement… On abuse de la modération… « Soif » célèbre le plaisir de boire sans complexe ! La pièce résonne avec l’univers du vin, du plaisir et du goût. »

L’auteur se considère comme un amateur de vin non éclairé. « On peut toujours mettre des mots sur le plaisir, soutient-il. Je ne suis pas un fan de la grande sophistication, je préfère le vin de soif, le vin de copains, qui peut être bon sans pour autant être prestigieux. » Dans le public, bon nombre de spectateurs sont des fans inconditionnels de Corinne Touzet. À en croire les messages consignés sur le livre d’or, ils saluent le jeu des comédiens tout autant que le texte. « Certains spectateurs nous confessent avoir connu une situation analogue », s’amuse Fred Nony.

Fin août, le vin faisait déjà son cinéma avec Tu seras mon fils.

 

M. S.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Blaye Côtes-de-Bordeaux
Vent de révolte contre les décisions de l’ODG

Publié le 14 février 2011

Stratégie
L’AOC Blaye Côtes-de-Bordeaux dévoile son plan anti-crise

Publié le 09 février 2011

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin