Actualités viticoles

Déclaration de récolte dématérialisée L’Alsace met au point une application libre et pratique

Publié le jeudi 10 février 2011 - 16h58

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Cette année, les vignerons alsaciens ont pu faire leur déclaration de récolte sur le site VinsAlsace.pro, bien plus ergonomique que celui des Douanes. L'interprofession des vins d'Alsace (Civa), à l'origine de cette application, la met gratuitement à disposition des autres interprofessions. Elle annonce des développements futurs très intéressants.

« 25 % des viticulteurs alsaciens qui en avaient la possibilité ont fait leur déclaration de récolte en ligne, affirme Dominique Wolff, responsable informatique du Civa. C'est un beau succès. Ils nous ont dit que la déclaration en ligne était plus rapide que sur le papier ». Un second motif de satisfaction pour cette interprofession et son partenaire, la société Actualys qui se présente comme une agence de communication digitale.

Pour obtenir ce résultat, ils ont produit une interface au graphisme moins imposant que celle des Douanes. Ils ont veillé à simplifier au maximum la saisie des informations. Un viticulteur peut ainsi démarrer sa déclaration de récolte en cliquant sur un bouton intitulé « déclaration de l'année précédente ». Une formule adaptée à ceux qui veulent déclarer les mêmes appellations, les mêmes surfaces par appellation et qui vendent leurs raisins ou leurs moûts aux mêmes acheteurs : ils n'ont alors qu'à indiquer le volume récolté, pour chaque appellation.

Autres astuces : « On ne bloque pas la téléclaration parce que l'utilisateur saisit un point alors qu'il doit mettre une virgule, explique Dominique Wolff. On a listé tous les acheteurs de vendange et tous les acheteurs de moût pour le crémant. L'utilisateur n'a pas à saisir leurs coordonnées. En fin de déclaration, des alertes l'informent de ses oublis, par exemple s'il n'a pas déclaré un volume pour une appellation qu'il avait prévu de revendiquer au début de la déclaration. L'utilisateur aussi peut générer une déclaration papier, ce que les Douanes ne font pas. »

Le Civa et Actualys ont utilisé des logiciels libres pour réaliser cette application qu'ils mettent à disposition des autres interprofessions.

Ils espèrent qu'elles s'en serviront pour développer de nouvelles applications pour la déclaration de stock ou les DRM dématérialisées, dont l'Alsace pourrait ensuite profiter en retour.

Quant au Civa, il prépare une nouvelle version de son site grand public vinsalsace.com qui se synchronisera avec VinsAlsace.pro.

A titre d'exemple, les viticulteurs accueillant des touristes pourront l'indiquer sur le site professionnel, en précisant leurs horaires d'ouverture. Ces informations seront automatiquement transmises au site grand public et remises à jour à chaque changement effectué par le viticulteur.

S'ils organisent un évènement, ils pourront l'inscrire sur VinsAlsace.pro. L'évènement s'affichera sur la page Facebook des vins d'Alsace qui compte plus de 20 000 fans.

Cliquez ici pour agrandir l'image de la répartition récolte

Cliquez ici pour agrandir l'image de la déclaration de récolte

B. C.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin