Actualités viticoles

Décès de James Grégoire Le parquet classe l’affaire

Publié le mardi 07 avril 2015 - 11h24

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le fondateur du constructeur de machines à vendanger Grégoire a disparu dans un accident d’hélicoptère en décembre 2013. En cause : une erreur de pilotage, selon le procureur de la république de Libourne.

James Grégoire avait vendu son château la veille à Lam Kok. © PHOTOPQR/SUD OUEST/G. BONNAUD

James Grégoire avait vendu son château la veille à Lam Kok. © PHOTOPQR/SUD OUEST/G. BONNAUD

Le parquet de Libourne (Gironde), chargé de l’enquête sur l’accident d’hélicoptère qui avait fait quatre morts en décembre 2013 en Gironde, dont James Grégoire, ancien propriétaire et fondateur de l’entreprise de machines à vendanger Grégoire, a classé l’affaire. Il estime que le crash est dû à une « erreur humaine du pilote », en l’occurrence James Grégoire lui-même.

Selon le procureur de la République de Libourne, Christophe Auger, « l’enquête n’a révélé aucun problème technique, ni de maintenance. Il s’agit d’une erreur humaine du pilote et l’accident est principalement dû à un survol à trop basse altitude », a indiqué le magistrat à l’AFP, confirmant une information du quotidien Sud Ouest

L’accident s’était produit le 20 décembre 2013, alors que James Grégoire, âgé de 64 ans, venait de vendre le château de La Rivière, à l’homme d’affaires chinois Lam Kok, 46 ans, président du groupe Brilliant. L’appareil avait chuté dans les eaux de la Dordogne peu après son décollage.

James Grégoire était aux commandes de l’appareil. Lam Kok, son fils âgé de 12 ans et le conseiller financier en France du groupe Brilliant étaient à bord. Les quatre personnes sont décédées.

« IL FAISAIT PRESQUE NUIT »

Christophe Auger a rappelé que le vol avait été effectué en fin d’après-midi, en hiver, alors qu’il « faisait presque nuit ». Concernant une éventuelle consommation trop importante d’alcool par le pilote, le magistrat a estimé que cela pouvait être « un élément contributif, mais pas principal ».

Le corps de l’enfant avait été découvert dès le soir de l’accident dans la carcasse de l’appareil qui gisait par sept mètres de fond. Les autres corps, emportés par le courant, avaient été retrouvés en divers endroits du fleuve dans les semaines suivantes.

L’acquisition du château de La Rivière et de ses 65 hectares de vignes en appellation Fronsac avait été réalisée la veille de l’accident pour 30 millions d’euros.

La veuve du milliardaire chinois est aujourd’hui à la tête du domaine. Le groupe Brilliant est spécialisé dans le négoce de thés prestigieux, l’hôtellerie de luxe et la construction et la gestion de centres commerciaux.

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Phytosanitaires
Ségolène Royal veut interdire définitivement les traitements par hélicoptère

Publié le 27 mai 2014

Hérault 
Tragique accident de tracteur

Publié le 30 avril 2014

Charente
La fête du vin endeuillée

Publié le 28 octobre 2013

Gascogne
Un hélicoptère de l’armée endommage un hectare de vigne

Publié le 02 octobre 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin