Actualités viticoles

Curiosité Une attaque de cigariers en Anjou-Saumur

Publié le mardi 28 mai 2013 - 15h29

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Une parcelle conduite en bio située dans le Maine-et-Loire fait face à une sévère attaque de cigariers. De tels dégâts sont rares.

La femelle du cigarier roule les feuilles de vigne pour y pondre. © V. SARROT

La femelle du cigarier roule les feuilles de vigne pour y pondre. © V. SARROT

Une parcelle du lycée agricole de Montreuil-Bellay, près de Saumur, en Maine-et-Loire, subit une importante attaque de cigariers. Les femelles de ce petit charançon de couleur bleu-vert découpent et roulent les feuilles pour y pondre. Celles-ci prennent alors la forme d’un cigare, tout à fait identifiable.

« Sur une parcelle conduite en bio, j’ai comptabilisé 78 cigariers et 201 cigares sur cent ceps autour de la mi-mai », indique Véronique Sarrot, ingénieure pour la plateforme régionale d’innovation (PRI) dans l’établissement scolaire.

Dans le reste du vignoble, on ne s’alarme pas. « J’en vois de temps en temps, mais je n’ai vu qu’une seule parcelle pleine de cigares dans ma carrière », affirme Philippe Drouet, conseiller viticole indépendant. Même constat chez les techniciens de l’ATV 49, qui n’en ont pas vu dans leur réseau de parcelles suivies cette année.

En cas d’attaque, il y a deux options : un traitement par insecticide ou le retrait manuel des cigares. « Il faut les sortir de la parcelle et les détruire, en les brûlant, par exemple, car les œufs sont dedans, précise Philippe Drouet. Je préconise à mes clients d’intervenir à partir de la présence d’une à deux bestioles par cep sur 70 % de la parcelle. »

Une chose est sûre : en cas d’attaque sérieuse, sans intervention, la récolte est fortement compromise.

Dégâts de cigarier dans le vignoble angevin. © V. SARROT

Patrick Touchais

Ces articles peuvent également vous intéresser

Témoignage
« Déjà mon quatrième désherbage »

Publié le 23 mai 2013

Val de Loire
Coup de gel sur le Saumurois

Publié le 02 mai 2013

Anjou
Une 4L défend le vin angevin au « 4L Trophy »

Publié le 20 février 2013

Anjou-Saumur
Une récolte en baisse de 30 %

Publié le 26 septembre 2012

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin