Actualités viticoles

Crémant Moins de volumes en 2015

Publié le mercredi 16 septembre 2015 - 12h09

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La Fédération des producteurs et élaborateurs de crémant annonce des volumes en baisse de 20 % en 2015 par rapport à 2014. Une nouvelle qui ne réjouit pas la production, dans un contexte où la demande se fait de plus en plus forte.

« La maturation de la vendange a évolué de façon spectaculaire, c’est du jamais vu ! », avoue Olivier Sohler, directeur de la Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de crémant. La hausse a été tellement rapide qu’elle a laissé parfois moins d’une semaine pour cueillir les raisins en dessous de 12°.

En conséquence, le volume vinifié cette année sera en baisse en moyenne de 20%, quand la production annuelle était de 668 400 hl en 2014. La commercialisation devrait s’en ressentir à partir du début 2017, date de mise en marché des premières bouteilles. Les cours des crémants pourraient s’orienter à la hausse. « Les prix des vins de base sont déjà constatés en augmentation », remarque Olivier Sohler. La hausse serait de 30% avec un prix moyen de 2,80 euros/hl contre 2,20 euros/hl l’an dernier.

Ce repli de l’offre n’est pas une nouvelle particulièrement bonne pour les crémants. Avec 75 millions de cols vendus en 2014, ces AOC effervescentes connaissent une progression annuelle de leur vente de 5% chaque année, dans un contexte de stocks plutôt faibles. L’offre peine à combler la demande. 

UNE HUITIÈME APPELLATION

Il faut donc investir dans la production, et chaque région cherche des solutions. En Bourgogne, le recrutement de producteurs s’est fait en Beaujolais, qui fournit désormais 25% des volumes (170 000 hl en 2014). Dans le Jura, le vignoble se convertit peu à peu, même s’il faut planter « des cépages et des porte-greffes plus vigoureux », reconnaît Franck Vichet, président de la Société de viticulture du Jura. En Gironde, « la coopération est un vrai moteur », indique Hubert Burnereau, président de la cave coop de Saint-Pey-de-Castets (137 viticulteurs pour 1000 ha), qui produit 40% des volumes de crémants du département. Celle-ci motive les producteurs par la rémunération : « Entre 7500 et 8000 euros/ha l’an dernier, soit 1000 euros de plus que pour le Bordeaux », poursuit le président.

Dans ce contexte, la filière crémant accueille une bonne nouvelle: l’arrivée d’une huitième appellation avec la publication, le 14 septembre, du décret pour le Crémant de Savoie. Selon Olivier Sohler, la production serait potentiellement d’un million de bouteilles pour ces bulles qui miseront sur le jacquère et l’altesse, les deux cépages emblématiques de la Savoie.

Les IGP doivent se doter d’un cahier des charges homogène
Le 6 mars 2015, le Conseil d’Etat a invalidé 33 cahiers des charges d’IGP effervescentes. Parmi celles-ci, huit sont reparties au combat le 27 juin dernier. Elles ont déposé à l’Inao un cahier des charges modifié, révisant soit la partie historique, soit les conditions de production. La Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de Crémant a réagi aussitôt dans le cadre de la procédure nationale d’opposition. « Nous ne sommes pas opposés à ce que les IGP produisent des vins effervescents, mais nous souhaitons une véritable hiérarchisation ainsi qu’une cohérence technique », martèle Olivier Sohler, directeur de la fédération. Selon lui, les IGP doivent être davantage sélectives sur le nombre de cépages autorisés et elles doivent déterminer une méthode d’élaboration commune à toutes. Les cahiers des charges actuels prévoient, en effet, pour certaines indications la méthode en cuve close tandis que d’autres ont choisi la méthode traditionnelle.

Marion Ivaldi
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Crémants
Les bulles veulent gagner des marchés à l’export

Publié le 17 septembre 2014

Bourgogne 
Les crémants marchent trop fort

Publié le 24 décembre 2013

Crémant de Bordeaux
Forte hausse des ventes de Jaillance

Publié le 18 septembre 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin