Actualités viticoles

Côtes du Rhône  Des aides pour compenser la très petite récolte

Publié le vendredi 18 octobre 2013 - 15h57

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Confronté à une toute petite récolte en volume, le syndicat des côtes du Rhône anticipe les difficultés financières de ses vignerons. Il a obtenu le report de la taxe sur le foncier non bâti et des engagements de la part des trois caisses régionales du Crédit agricole pour des mesures d’accompagnement.

2010 avait été une petite récolte pour les côtes du Rhône. En 2013, la profession craint de rentrer encore moins de volume. © A. AUTEXIER

2010 avait été une petite récolte pour les côtes du Rhône. En 2013, la profession craint de rentrer encore moins de volume. © A. AUTEXIER

« 2010 avait été la plus petite récolte jamais rentrée par les côtes du Rhône sur les trente dernières années, rappelle Laurent Jeanneteau, directeur du syndicat des vignerons. Avec 2013, nos professionnels s’attendent à une vendange encore plus petite en volume. » Des chiffres plus précis sont attendus d’ici la fin du mois d’octobre, mais déjà une certaine inquiétude plane sur le vignoble.

Pour limiter les difficultés financières de ses vignerons, le syndicat a défendu plusieurs mesures. Il a obtenu un report du paiement de la taxe sur le foncier non bâti jusqu’au 31 décembre. « Des examens au cas par cas seront aussi possibles pour des exonérations partielles », poursuit Laurent Jeanneteau.

ENVISAGER DES MESURES SPÉCIFIQUES

Des démarches ont été aussi entreprises auprès du Crédit agricole. « Nous avons obtenu l’engagement des trois caisses régionales – Alpes-Provence, Languedoc et Sud-Rhône-Alpes – pour la mise en place de mesures d’accompagnement, via notamment des crédits à court ou moyen terme à des taux préférentiels et sans frais de dossier. Les agréments se feront au cas par cas. Il sera aussi possible de négocier des délais ou report d’échéances. »

Le syndicat des côtes du Rhône a aussi demandé une aide de la MSA pour les charges sociales, mais n’a pas encore eu de retour sur le sujet pour le moment.

Enfin, l’organisation professionnelle a sensibilisé les élus locaux pour que des mesures spécifiques soient envisagées. « Dans le Bordelais, suite aux orages de grêle de cet été, on a bien vu le conseil général débloquer des aides directes… », avance Laurent Jeanneteau.

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vendange 2013
Récolte révisée à la baisse

Publié le 08 novembre 2013

Beaujolais nouveau 
La course contre la montre

Publié le 17 septembre 2013

Bordeaux
La future petite récolte raffermit le marché du vrac

Publié le 04 septembre 2013

Aides OCM 
50 % d’avance pour les projets d’investissement

Publié le 08 juillet 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin